Archives

Mai 2022





31 mai 2022

S&P 500 - SPY - long terme

   Le S&P 500 a terminé le mois de mai sur une allure freinée dans son recul, avec une configuration technique de marteau haussier; il a touché un bas, monté plus haut, terminé à environ le même niveau qu'à l'ouverture, mais plus près de son haut mensuel.

   Comme identifié sur le graphique, toutes les corrections des dernières années ont pris de 6 à 9 mois avant de revenir au sommet précédent. Nous avons passé le 5e mois depuis le début de cette correction, alors si l'histoire se répète, nous sommes dans les temps.

   D'un point de vue technique sur l'analyse à long terme, la tendance est encore haussière. Les indicateurs techniques CCI(21), STO et RSI(14) sont tombés dans des bas similaires aux corrections précédentes. La moyenne mobiles EMA(7) a pointé à la baisse, mais au dessus de la EMA(27), ce qui ne donne pas un signal baissier. La EMA(27) s'est placée à l'horizontal, ce qui arrive lors des corrections.

   Ce début d'année 2022 n'aura probablement été qu'un recul sain pour digérer un marché très haussier des années 2020-2021.






27 mai 2022

S&P 500 - SPY - moyen terme

   Note : les marchés américains seront fermés lundi, tandis que les marchés canadiens seront ouverts selon l'horaire régulier.

   Le S&P 500 a récupéré de ses pertes cette semaine, étant à maintenant 13.70% en dessous de son dernier sommet, mais ayant repris 9.13% depuis son plus bas de la correction la semaine précédente. À moyen terme, le Spy est encore dans une tendance baissière, avec un bon vent optimiste grâce à sa tendance à court terme.

   Pour vaincre officiellement cette tendance baissière, il faudra voir un redressement des moyennes mobiles sur le graphique, et aussi un breakout haussier dans les résistances baissières des indicateurs RSI(14) et CCI(21). Il est encore prématuré de crier victoire pour l'instant, même si les signaux à court terme sont très favorables. Nous pouvons encore nous faire surprendre de bien des manières.




S&P 500 - SPY

   Le Spy nous a livré des journées très positives cette semaine, amenant les indicateurs techniques en territoires favorables à court terme. Tout d'abord, le CCI(21) présentait une divergence positive dans ses bas, comme mentionné la semaine dernière. Celui-ci doit être suivi des autres indicateurs pour se concrétiser. Comme de fait, le STO a suivi à la hausse, mais cet indicateur est lui aussi sensible, donc à prendre avec prudence. Enfin, un breakout haussier s'est produit pour traverser la résistance baissière du RSI(14), en même temps que le graphique qui a traversé cette même résistance baissière. Les lignes du MACD se sont croisées à la hausse, et son histogramme est de retour en territoire positif. Les moyennes mobiles du graphique se redressent, ce qui peut nous faire croire en un retour en tendance haussière à court terme. Toutefois, il faudra un croisement des moyennes mobiles à la hausse pour confirmer la tendance haussière; entre temps, nous pourrions prendre certains reculs qui seraient des occasions last call sur des achats à rabais.




Nasdaq - QQQ

   Les indicateurs techniques du Nasdaq montrent les mêmes comportement que ceux du Spy, ce qui est positif. Celui-ci s'est corrigé plus tôt et plus fort que le Spy, étant encore à 25.17% en dessous de son sommet historique, mais ayant repris 9.93% depuis son bas de la semaine précédente.

   Il sera intéressant d'observer quel marché reprendra plus fort entre le S&P 500 et le Nasdaq. Il est bon d'investir dans les deux pour nos produits directifs, afin d'être satisfait peu importe lequel offrira la meilleure performance.

   Je recommande fortement de consulter mon article vedette à propos des corrections boursières afin de savoir quels produits et quelles stratégies choisir à présent.






$VIX // $VVIX

   Les indicateurs de volatilité nous ont gardé en confiance tout au long de la tempête de cette correction, étant de moins en moins haussiers alors que les marchés étaient de plus en plus baissiers. À présent, le Vix est officiellement entré en tendance baissière, avec le croisement à la baisse des moyennes mobiles du graphique, précédé par une configuration de tête-épaule baissières dans la EMA(7) que j'ai mentionné la semaine dernière.

   Le Vvix a poursuivi sa tendance baissière débutée la semaine précédente, tout en ayant tombé plus bas que le niveau de support continuel depuis la résolution de la correction précédente en 2020. Comme de fait, il est tombé à un niveau jamais vu depuis février 2020, ce qui est incroyablement positif pour l'avenir de la volatilité sur les marchés. Nous pouvons croire en une tendance globale de moins en moins volatile.




$SPTFS - Capped Financial Services

   Le secteur des services financiers canadiens s'est corrigé de 17.12% depuis son dernier sommet, avec une configuration flagrante de tête-épaule baissière qui s'est entièrement consommée selon le calcul de la cible d'une telle configuration. Cette semaine, les institutions financières ont rapporté des résultats meilleurs que prévus par les analystes pour le dernier trimestre, ce qui a fait profiter très bien le secteur. Au niveau technique, un croisement à la hausse du MACD s'est produit, avec un comportement bullish dans ces lignes. De plus, la résistance baissière majeure du RSI(14), depuis le mois de janvier, s'est finalement traversée à la hausse. Nous devrions donc revenir en tendance haussière sur ce secteur, ce qui sera excellent pour nos différents FNB reliés aux services financiers.






$SPTEN - Capped Energy

   Le secteur de l'énergie poursuit une hausse fulgurante. La semaine dernière, je portais à l'attention une résistance baissière continue dans le RSI(14) depuis le mois de janvier, laquelle nous devions surveiller. Un recul aurait été surprenant, puisque la tendance est haussière selon les moyennes mobiles, mais nous aurions pu vivre une hésitation dans la hausse ou une congestion pour permettre une consolidation. Finalement, un breakout haussier s'est produit, et la hausse se poursuit, avec aucun indicateur qui pointe une fatigue dans cette hausse.

   Ce secteur est maintenant à 64.24% de croissance cette année, après avoir connu une croissance de 78.50% l'année précédente. Toutefois, le secteur a pris un long recul de 2014 à 2020, ce qui ne fait actuellement qu'un retour en territoires similaires à avant ces années. Il ne s'agit donc pas d'un secteur à investir pour le long terme, comme par exemple celui des services financiers qui connait habituellement une croissance plus soutenue.




$WTIC - Pétrole

   En terminant, je crois bon de simplement présenter une mise à jour du graphique du pétrole, lequel poursuit doucement une tendance haussière. Un support s'était installé en mars et avril après la digestion de son sommet à pic du mois de mars, puis un petit support haussier est présent dans le CCI(21), le RSI(14) et sur le graphique. Il n'y a pas vraiment de signe comme quoi la hausse cessera.






20 mai 2022

S&P 500 - SPY - moyen terme

   Note : les marchés canadiens seront fermés lundi, tandis que les marchés américains seront ouverts selon l'horaire régulier.

   Le S&P 500 a poursuivi sa baisse cette semaine, ayant touché vendredi un bas de 21% depuis son dernier sommet historique. Un regain pour terminer la journée a épongé une partie de ces pertes pour tout de même fermer à un bas de 19% depuis le dernier sommet historique. Le Spy se tient donc dans ses niveaux du premier trimestre de 2021.

   La tendance à moyen terme ne présente pas de signal de frein dans la baisse, outre un petit revirement dans le STO qui ne veut rien dire s'il n'est pas suivi de signaux similaires avec d'autres indicateurs. Tout de même, le bas peut se frapper à n'importe quel moment, il n'y a aucun moyen de le prédire. À voir les graphiques suivants pour la tendance à court terme, la baisse semble exagérée à ce point. Les vendeurs émotifs risquent de courir bientôt pour racheter leurs positions à des niveaux supérieurs.




S&P 500 - SPY

   La semaine semblait bien débuter pour le Spy, mais s'est gâchée rapidement mercredi et jeudi, jusqu'à devenir très déprimante jusqu'à vendredi après-midi où un bas profond s'est touché. Le bas s'est tenu durant l'après-midi, pour terminer la journée à partir de 15h15 sur une hausse continue et clôturer légèrement au-dessus de l'ouverture matinale. Le même phénomène s'est produit la semaine dernière lors d'une journée baissière; c'est l'heure où les institutions embarquent ou débarquent. Il semble y avoir des gros achats à rabais dans leurs radars.

   Au niveau technique, le CCI(21) présente une série de trois bas qui sont de plus en plus hauts, en divergence positive avec les bas du graphiques. Il s'agit d'un premier signal de frein possible, lequel devra absolument être suivi de configurations semblables dans les autres indicateurs afin de confirmer la fin de la baisse. Pour l'instant, nous ne pouvons rien affirmer de concret et demeurer en mode observation.




Nasdaq - QQQ

   Le pauvre Nasdaq affiche une très mauvaise allure depuis le début de l'année, ayant perdu 30% depuis son sommet historique du mois de novembre. Les valeurs technologiques ont tiré les marchés à la baisse dans cette correction. Une bulle haussière très forte s'est produite en 2020-2021 et nous en vivons maintenant la correction.

   Les indicateurs techniques affichent très peu de signaux fiables, alors il n'y a rien d'autre à faire à court terme avec ce secteur. Il demeure un bon investissement à long terme, alors il sera bon de considérer de prendre une position directive sur celui-ci lorsque les signaux techniques seront revenus haussiers. En prenant un FNB à double vitesse, comme par exemple le HQU de la société Horizons, nous pouvons obtenir un gain de plus de 50% en quelques mois à partir du signal haussier jusqu'à l'atteinte du sommet précédent. Ensuite, il est préférable de liquider la position, qui profite moins rapidement, puisque le risque est très élevé lorsqu'un FNB à double vitesse prend du recul.






$VIX // $VVIX

   Pour leurs parts, les indicateurs de volatilité continuent de livrer un message comme quoi la tendance baissière se produit fondamentalement sur de moins en moins de peur. Malgré des bas consécutivement plus bas pour les marchés, le Vix n'arrive pas à monter davantage, ce qui est très positif. Les mainteneurs de marchés sont en confiance et prennent moins de protection. Un frein dans la hausse du Vix est bien présent, et nous pouvons même observer une configuration de tête-épaule baissière dans la moyenne mobile EMA(7) à court terme. Si cette baisse peut se concrétiser la semaine prochaine, les marchés pourront reprendre du mieux.

   De son côté, le Vvix (indicateur de la volatilité du Vix) se maintient à son plus bas, voir même dans son niveau global de support avant la correction. Même s'il est techniquement en tendance baissière, le Vvix atteint un support dont il ne descend généralement pas plus bas. Ça n'est pas un signal comme quoi il remontera drastiquement, mais un signal comme quoi la volatilité n'affiche pas de volonté à grimper. Il s'agit selon moi d'éléments positifs fondamentaux à considérer.




$NATGAS - Gaz naturel

   Je reviens sur le gaz naturel qui a pris une envolée spectaculaire cette année, en raison des circonstances fondamentales mondiales. Un gain soutenu de 118% est compté cette année à date, touchant des niveaux qui n'ont pas été vécu depuis avant la crise financière de 2008.

   Il est très intéressant d'observer le graphique, puisqu'au niveau technique, une période flagrante de consolidation a débuté au mois d'avril. Les trois derniers sommets du graphique ont de moins en moins de force selon tous les indicateurs techniques. Puisque la moyenne mobile EMA(27) demeure haussière, nous devrions vivre une certaine congestion à court terme, puis en observer la résolution. Rien ne peut nous permettre d'affirmer quelle en sera la prochaine tendance; il sera simplement intéressant d'en observer la résolution.

   Pour transiger cette commodité, la société Horizons nous offre le FNB haussier HNU avec effet de levier jusqu'à double vitesse, ou son opposé baissier le HND. Produits pour investisseurs audacieux seulement.






$SPTEN - Capped Energy

   Le secteur de l'énergie a récupéré de son recul de la semaine précédente, demeurant dans un certain niveau de résistance haussière, tout de même à un niveau jamais vu depuis environ 10 ans. À court et moyen terme, ce secteur affiche une tendance haussière bien continue. Je porte quand même à notre attention un indicateur bien important, le RSI(14), qui affiche une ligne de résistance baissière en divergence à tous les sommets depuis le début de l'année (ligne tracée en rouge sur le graphique daily). Cet indicateur n'est pas un signal d'alarme pour l'instant, mais un appel à l'observation. Si une baisse survient, elle pourrait être un correction du secteur. Si le RSI(14) traverse à la hausse cette résistance baissière, nous devrions poursuivre la tendance haussière aisément, et cette ligne n'aura été qu'une consolidation globale.

   Pour transiger ce secteur, la société Horizons nous offre le FNB haussier HEU à double vitesse, ou son opposé baissier le HED. La société BlackRock nous offre aussi le FNB haussier à vitesse régulière XEG.




DGS - Dividend Growth Split Corp

   Un FNB digne de mention au travers de cette correction est le Split Corp DGS de la société Brompton Funds, qui a tout de même touché un sommet historique à la fin avril, puis reculé légèrement en mai. Au niveau technique, un certain support est présent autour de 6.70$ avec un petit signal haussier qui est passé cette semaine dans le MACD, quoi qu'un peu audacieux.

   Habituellement, ce FNB connait des pertes importantes lors des corrections. La raison de sa bonne performance, malgré les circonstances globales des marchés, est qu'il est constitué en partie d'actions de corporations du secteur de l'énergie et du pétrole.

   Si nous considérons le cumulatif des 0.50$ de dividendes qui ont été versé depuis le début de l'année (donc enlevés de sa valeur), le titre n'a eu aucune croissance en capital cette année à date, ce qui est déjà un bon rendement pour 2022. Il demeure que les revenus mensuels de ces dividendes nous donnent un rendement annuel de 17% basé sur le prix de fermeture de vendredi. Toutefois, le risque est élevé que le paiement des dividendes soit suspendu durant plusieurs mois en cas de baisse majeure.








ENS - E Split Corp

   Je soulève un drapeau jaune sur ce FNB Split Corp de la société Middlefield Group, le ENS - E Split Corp, constitué des actions de la société Enbridge (ENB), sur lesquelles sont transigées des stratégies d'options en covered call pour augmenter nos revenus et diminuer la volatilité. Avec la hausse du secteur de l'énergie, ces titres en ont très bien profité. À présent, les indicateurs techniques et fondamentaux doivent être analysés.

   Le mois de mai a été une période de consolidation pour ces titres, à transiger en congestion entre un support et une résistance horizontale. La tendance à court terme affiche une sympathie pour la hausse, et la tendance à moyen terme est encore haussière. Toutefois, sur le graphique weekly, le titre ENS transige de plus en plus près du support du canal haussier, avec donc moins de force dans sa hausse. Le même phénomène est présent sur le graphique weekly de ENB, même si je n'en présente pas le graphique ici. Dans une telle circonstance technique, si le prix tombe sous le support haussier de ce canal, il s'agira d'un bris de tendance qui pourrait provoquer une tendance baissière d'une durée indéterminée. Il faut donc surveiller le comportement de ces titres, en plus de la tendance du secteur de l'énergie, afin de prendre une décision sur l'avenir de ce titre dans notre portefeuille.

   Au niveau fondamental, le secteur de l'énergie fait parti de ceux qui ont offert les meilleurs rendements depuis plus d'un an. Advenant une reprise haussière des marchés en général, il est fort possible que les profits gagnés sur ce secteurs soient empochés afin de les investir dans les autres secteurs actuellement à rabais. Ce phénomène causerait forcément une baisse du secteur de l'énergie, et ainsi de notre FNB ENS, pour une durée indéterminée.

   Contrairement à la plupart de nos autres FNB qui sont basés sur des corporations variées et institutions financières, si une tendance baissière débute sur ce titre, celle-ci peut se prolonger à long terme. Bien entendu, le paiement du dividende mensuel continue d'offrir un excellent rendement, mais il est décevant de voir la valeur moindre de notre capital durant une longue période de temps. Pour nos autres FNB, si une tendance baissière se produit comme actuellement, la possibilité de revenir à nos derniers sommets dans un délai raisonnable est beaucoup plus élevée. C'est pourquoi nuos devons être plus prudent avec ce FNB.






13 mai 2022

S&P 500 - SPY - moyen terme

   Le S&P 500 a livré une autre semaine baissière, ayant cédé 2.41% depuis la fermeture du vendredi précédent. Un nouveau bas s'est touché, un recul dans les niveaux de mars 2021, ce qui menait à 19.92% de perte depuis le dernier sommet. La journée haussière de vendredi a fait terminer la semaine avec une perte moindre, menant même une configuration de marteau haussier qui pourrait indiquer une volonté du marché à cesser de tomber.

   Certains indicateurs qui seront mentionnés aujourd'hui semblent démontrer que les bas ont de moins en moins de force.




S&P 500 - SPY

   Cette semaine, le Spy est tombé sous sa ligne de présumé support, ce qui est un signe plutôt pessimiste. Un frein dans la baisse semblait se manifester la semaine dernière, sans succès. La journée haussière de vendredi a donné une allure un peu plus optimiste à la fin de la semaine. Il faudra attendre encore quelques semaines et observer les différentes configurations techniques avant de croire formellement en la fin de cette tendance baissière.






$VIX // $VVIX

   Les indicateurs de la volatilité continuent de nous offrir une lecture très intéressante. Les bas du Spy sont de plus en plus bas depuis le mois de janvier, alors que le Vix est de moins en moins élevé à chacun de ces bas. Pour sa part, le Vvix est aussi de moins en moins élevé à chaque fois, avec une allure nettement moins haussière que le Vix, affichant même une sympathie vers la baisse.

   Ces signaux sont les plus encourageants à lire pendant cette correction, nous indiquant que la baisse du marché ne se produit pas sur une peur élevée.




$SPTFS - Capped Financial Services

   Le secteur des services financiers canadien est tombé à la baisse dernièrement, comme l'ensemble des marchés. La configuration flagrante de tête-épaule baissière depuis le début de l'année s'est bien concrétisée. À faire le calcul de niveau cible à atteindre sur une telle configuration, le bas de jeudi pourrait être le plus bas.




$SPTEN - Capped Energy

   Le secteur de l'énergie a continué sa tendance haussière. Toutefois, la hausse est un peu moins prononcée, à regarder la moyenne mobile EMA(27). L'indicateur technique RSI(14) manque également de force, avec des sommets moins élevés. Celà ne veut pas nécessairement dire que la fin de la tendance haussière arrive. Un certain repos ou une période de consolidation est probable à ce point. Nous pourrons en observer le dénouement sur les prochaines semaines.




$WTIC - Pétrole

   Le pétrole a terminé la semaine sur environ le même niveau qu'il a conclu la précédente. La semaine a débuté sur un certain recul, pour ensuite reprendre toutes les pertes jusqu'à la fermeture de vendredi. Nous pourrions dire que depuis le mois d'avril, le pétrole est dans une congestion, avec allure légèrement haussière. Les moyennes mobiles du graphique montrent même un comportement bullish, ce qui laisse croire que la tendance haussière pourrait bien se poursuivre.






6 mai 2022

S&P 500 - SPY - moyen terme

   Une autre semaine déprimante, en apparence, vient de se conclure pour les marchés boursiers. Le S&P 500 n'a perdu que 0.21% depuis la fermeture du vendredi précédent, mais a fermé à son plus bas de la correction, soit une perte de 16.63% depuis le dernier sommet historique.

   L'allure du Spy à moyen terme est encore baissière. La semaine nous a donné une configuration de marteau baissier : fermeture au même niveau que l'ouverture, en ayant transigé plus haut, sans réussir à conserver ces gains.

   Lorsque nous sommes dans la tendance baissière, à ce point, il ne sert à rien de sortir nos positions. Peut-être que nous toucherons plus bas, mais peut-être que le bas est déjà touché et que nous remonterons. Il est moins pire d'être pris dans la tendance baissière que de ne pas être présent dans la prochaine tendance haussière.




S&P 500 - SPY

   À court terme, le Spy a transigé cette semaine légèrement en dessous de ce qui pourrait être notre support, mais a toujours fermé plus haut que cette ligne. Il s'agit d'une certaine vague optimiste. De plus, les indicateurs techniques semblent vraiment présenter une fatigue dans cette baisse, voir même un frein. La journée de mercredi a d'ailleurs présenté un comportement fondamental assez positif; alors que les marchés ont été hésitants toute la journée, une hausse marquée et soutenue s'est produite à partir de 15h, l'heure où les institutions embarquent (ou débarquent) massivement. Il semblerait donc que des gros investisseurs auraient pris des parts considérables sur les marchés, ce qui est un signal fondamental positif.






$VIX // $VVIX

   À court terme, la volatilité pourrait nous décourager. Avec un certain recul, elle présente des comportements intéressants. Le Vix demeure haussier, mais freiné dans sa hausse; comme le Spy est baissier, mais freiné dans sa baisse. Une certaine ligne de résistance baissière existe sur le graphique du Vix depuis le début de la correction. Il faut donc regarder cette image sur du moyen terme. Si nous regardons trop à court terme durant une correction, nous allors devenir trop émotif et faire des mauvaises transactions.

   Comme la semaine dernière, le Vvix nous présente une allure assez positive en le comparant au Vix. Celui-ci a une tendance très légèrement haussière, soit beaucoup moins que celle du Vix, avec une allure aussi fatiguée. Le Vvix ne semble pas avoir d'intérêt à grimper, ce qui devrait retenir le Vix dans sa hausse et même le ramener à la baisse.

   Nous devons donc continuer de surveiller ces indicateurs pour des signaux clairement baissiers avant de considérer prendre des nouvelles positions, ou les rebalancer, sans être dans un risque trop élevé.




$WTIC - Pétrole

   Le pétrole continue une tendance haussière depuis le début de l'année. Une forte hausse s'est produite au premier trimestre, laquelle est maintenant beaucoup plus légère. Une correction a eu lieue entre le sommet de mars jusqu'en avril, afin de tester un niveau de support global. Ce support semble tenir et nous avons encore une tendance un peu haussière, avec un comportement même bullish dans les moyennes mobiles sur le graphique.

   Pour transiger le pétrole à la hausse avec effet de levier jusqu'à double vitesse, nous pouvons utiliser audacieusement le FNB HOU de la société Horizons. Pour profiter d'une prochaine baisse, nous pourrions utiliser son opposé, le HOD. Ces produits peuvent générer de gros bénéfices, mais à risque très élevés.




$SPTEN - Capped Energy

   Le secteur de l'énergie ne semble présenter presque aucune fatigue dans sa tendance haussière, débutée à la fin de 2020. Le $SPTEN a gagné 54% depuis le début de l'année, pour atteindre un niveau jamais touché depuis son entrée en tendance baissière en 2014.

   Le seul indicateur présentant une petite fatigue pourrait être le RSI(14), dont les trois derniers sommets des deux derniers mois sont légèrement moins élevés. Il n'y a pas de raison à court terme de croire que ces signaux feront cesser drastiquement la tendance haussière; il faut les observer en accompagnement des autres indicateurs pour nous donner une vision plus large sur la tendance.

   Pour transiger ce secteur à la hausse, nous pouvons utiliser les FNB suivants :

- XEG de BlackRock (iShares);
- HEU (double vitesse) de Horizons.






RS - Real Estate & E-Commerce Split Corp

   Dans les événements cette semaine, la société Middlefield Group a effectué un Overnight Offering à 18$ par titre sur leur FNB Split Corp RS. Afin de mieux le connaître, je suggère de revoir la publication du 15 avril dernier.

   Cet événement a eu pour effet de diminuer la valeur du titre, ouvrant à 17.48$ jeudi matin et demeurant à ce niveau moyen jusqu'à la fermeture de vendredi à 17.43$. Si nous croyons à ce titre et son contenu, il s'agit d'une oportunité de construire ou grandir notre position et augmenter notre rendement par capital, puisqu'il devrait prochainement revenir vers sa juste valeur et poursuivre sa croissance.

   Le dividende mensuel est passé de 0.10$ à 0.13$ en 2021. Ce dividende nous procure donc un rendement annuel de 8.95% en revenus mensuels, basé sur le prix de fermeture de vendredi, ce qui est excellent en le comparant à d'autres FNB de type Split Corp, pour un contenu tout à fait unique.








ENS - E Split Corp

   Un des rares FNB qui performe bien actuellement est un autre Split Corp de la société Middlefield Group, le E Split Corp. Ce FNB est constitué uniquement des actions de la société Enbridge (ENB), sur lesquelles sont transigées des stratégies d'options en covered call pour augmenter nos revenus et diminuer la volatilité. Le secteur de l'énergie étant continuellement à la hausse, ces titres en profitent très bien, et sont aussi responsables de la hausse du secteur.

   Un certain recul s'est produit dans les deux dernières semaines, pour retrancher environ 50% des gains depuis le dernier breakout, ce qui est un comportement technique plutôt classique. Une fatigue dans la hausse s'était manifestée dans le CCI(21), ce qui n'est pas un indicateur à lire seul pour croire à une tendance. Le recul des deux dernières semaines a créé une configuration technique de tête-épaule haussière dans le RSI(14), puis un signal haussier dans les lignes du MACD. Ces indicateurs techniques sont plus solides pour croire qu'une tendance haussière devrait se poursuivre.

   Il est important d'analyser la tendance sur le graphique weekly à moyen terme. Depuis près de deux ans, ENS transige dans un canal haussier parallèle impeccable. En 2021, il a continuellement transigé dans le haut de ce canal. Depuis la fin de 2021, il transige sur son support dans le bas du canal. Il sera très important de surveiller si ce support continue de tenir. En cas de bris de tendance, il pourrait être à considérer de sortir nos positions, puisqu'il s'agit d'un titre qui peut devenir baissier sur du plus long terme, selon la tendance du secteur de l'énergie. Il faut donc surveiller également la tendance globale du secteur $SPTEN pour baser notre décision.

   Cette année à date, Enbridge a offert une croissance en capital de 15.76%. Son dividende trimestriel de 0.86$ par titre offre un rendement annuel de 5.88% en revenus trimestriels, basé sur le prix de fermeture de vendredi. Pour sa part, ENS a offert une croissance en capital de 10.44% cette année à date. Son dividende mensuel de 0.13$ par titre offre un rendement annuel de 9.70% en revenus mensuels, basé sur le prix de fermeture de vendredi. Comme mentionné plus haut, l'objectif de ce FNB de type Split Corp est d'augmenter nos revenus, tout en diminuant notre volatilité. Ainsi, sa croissance en capital est inférieure cette année à date, mais ses revenus supérieurs. Si nous possédons ce FNB pour les revenus, l'objectif est atteint.

   Il est très intéressant de mentionner qu'en 2021, Enbridge a offert une croissance en capital de 17.91%, contre 18.09% pour ENS. Basé sur le prix d'ouverture de l'année 2021, le rendement des dividendes de Enbridge a été de 7.95%, contre 12.95% pour ENS.








* Articles vedettes *



Publications précédentes

Avril 2022
Mars 2022
Février 2022
Janvier 2022
Décembre 2021
Novembre 2021
Octobre 2021
Septembre 2021
Août 2021



* À propos de ce journal *