Archives

Janvier 2022





31 janvier 2022

S&P 500 - SPY - long terme

   Le mois de janvier se termine avec une perte de 5.26% depuis la fermeture du mois précédent. Le fermeture est à environ mi-chemin entre le haut et le bas du mois, et exactement sur la moyenne mobile EMA(7). Depuis la correction majeure de 2020, la hausse a continuellement été supportée par la EMA(7) et pour la première fois, le S&P 500 était tombé fermement en dessous. Il y a un certain essoufflement dans la hausse selon les indicateurs techniques, mais la tendance à long terme pointe encore à la hausse.




S&P 500 - SPY

   À court terme, le Spy a fait une belle remontée aujourd'hui. Les lignes du MACD se sont touchées à la hausse. En harmonie, les lignes du MACD du Vix se sont croisées à la baisse (graphique absent), et ce croisement est plus prononcé sur le Vvix. Il s'agit habituellement d'un signal d'achat, mais très audacieux lorsque la moyenne mobile EMA(27) est encore baissière sur le graphique. Le croisement à la hausse du MACD est un signal plus fiable lorsque la EMA(27) est revenue au minimum à l'horizontal. À voir par exemple en septembre et octobre, le MACD s'était croisé deux fois à la hausse avant de reprendre la tendance haussière. Il ne serait pas étonnant de voir un recul prochainement, lequel devrait être assez soutenu.






28 janvier 2022

S&P 500 - SPY - moyen terme

   Cette semaine, le S&P 500 a perdu 12.37% à son plus bas de lundi par rapport à son dernier sommet, pour terminer vendredi en ayant repris 4.95% depuis son bas. La perte cumulative à ce jour, depuis le dernier sommet, est de 8.03%. À moyen terme, ce recul semble davantage être une consolidation qu'une tendance baissière; une certaine faiblesse technique s'est installée dans les sommets du dernier trimestre de 2021, mais les moyennes mobiles étaient encore haussières. Il nous reste à laisser passer du temps encore pour que les indicateurs techniques reviennent en territoire haussier, souhaitant ne pas tomber plus bas, ce qui repousserait à encore plus loin une reprise haussière formelle.




S&P 500 - SPY

   L'ouverture lundi matin s'est faite sur un gap baissier très prononcé pour toucher un bas plus profond, confirmant une correction. Le Spy a quand même remonté au dessus de sa fermeture de la session précédente, pour combler le gap et donner l'impression d'un désir de se maintenir. Les journées suivantes n'ont servi qu'à tester ce bas et installer un support. Vendredi, le bas s'est encore fait tester, pour conclure la journée sur la note la plus haute possible, donnant une impression plus vive que le désir n'est plus à tomber.

   Bien entendu, il est fort possible de revenir à des niveaux inférieurs que la fermeture de vendredi, puisque la volatilité sera élevée encore dans les prochains jours. Il est impossible de voir une tendance haussière se réinstaller aussi rapidement après une correction prononcée. Il faudra continuer de voir le Spy aller dans toutes les directions, souhaitant qu'elle soit globalement soutenue à son support et globalement dans une volonté de se relever. Il nous reste au minimum quelques semaines d'observation afin de voir les moyennes mobiles se redresser pour revenir en tendance haussière.






$VIX // $VVIX

   Nous pouvons observer du positif dans nos indicateurs de volatilité. Les deux dernières sessions du Vix ont été baissières, contrairement au Spy qui a seulement eu sa dernière session haussière. Le Vvix a eu ses quatre dernières sessions baissières, ce qui est souvent précurseur pour le Vix. Un frein s'est clairement installé dans la hausse de la volatilité. Le Vvix a baissé d'une manière plus prononcée que le Vix, avec les lignes du MACD qui se sont pratiquement croisées à la baisse, ce qui est positif.

   Avant de revenir officiellement en tendance baissière, la volatilité devrait donner au moins un autre coup vers le haut prochainement. Tant qu'elle ne monte pas plus haut que précédemment, et que les indicateurs techniques montrent une divergence baissière pendant ce regain, ça ne sera pas alarmant et même bien normal. Il faudra donc rester tranquille lorsque ces mouvements se produiront.




$WTIC - Pétrole

   Le pétrole s'est très bien repris depuis son breakdown du mois de novembre. Le bas s'est frappé au début du mois, suivi d'une reprise puis d'un autre bas alors que le signal d'achat s'était manifesté dans le MACD. Puis, les moyennes mobiles se sont croisées à la hausse sur le graphique pour reprendre une tendance haussière très soutenue jusqu'à maintenant. À présent, une fatigue s'est installée dans la hausse, en débutant par un rabaissement du CCI(21) depuis la fin décembre, ce qui est l'annonce fort probable d'une consolidation. Depuis deux semaines, les sommets sont moins forts dans le RSI(14) et le MACD commence à s'affaisser, ce qui confirme l'annonce du CCI(21). Nous devrions donc connaître une pausse dans cette hausse pour les prochaines semaines, avant de poursuivre une hausse ou reculer; seul les comportements techniques durant la consolidation pourront nous donner un guide pour la conclusion de celle-ci.




GDV - Global Dividend Growth Split Corp

   Dans les opportunités mentionnées dernièrement, je reviens sur le FNB split corp GDV de la société Brompton Funds qui a pris un recul prononcé en fin de semaine dernière, après l'annonce d'un overnight offering, au même moment où les marchés ont démarré une correction et que le titre affichait une faiblesse technique. Un plancher s'est assez bien installé tout de même, ayant chuté plus bas que sa juste valeur avant le bas global des marchés. Étant composé d'actions de corporations à grandes capitalisations, il s'agit encore d'un FNB de très bonne qualité dont la performance devrait bien s'en remettre. Il s'agit d'un achat à rabais à ce niveau, mais il peut être prudent d'attendre encore avant de s'en mettre plein les poches; la volatilité n'ayant pas dit son dernier mot, nous devrions voir le titre se promener encore un peu dans toutes les directions au courant des prochains jours. Ça sera à saisir lorsque les indicateurs techniques auront confirmé le bas et présenteront des signes de retour à la hausse.

   Au prix de fermeture de vendredi, le dividende mensuel de 0.10$ par titre représente un rendement annuel en revenus de 10.21%, avec une bonne possibilité de croissance en capital à long terme.






ENS - E Split Corp

   Un autre produit que j'ai suggéré à surveiller récemment est le FNB E Split Corp ENS de la société Middlefield Group, qui s'est très bien remis d'une correction exagérée à la suite du Overnight Offering en décembre. Considérant deux déductions de 0.13$ depuis pour le paiement des dividendes mensuels, le titre est revenu à sa juste valeur au moment du Overnight Offering, lequel était à 15$/action. Nous devrions continuer à voir une bonne croissance en capital, puisque le titre Enbridge (ENB), contenu par le FNB ENS, est revenu à son sommet historique avec une très belle allure haussière (voir graphique plus bas). De plus, les indicateurs techniques sont très bullish sur ceux-ci, démontrant davantage d'espace à grimper pour ENS.

   Au prix de fermeture de vendredi, le dividende mensuel de 0.13$ par titre nous procure un rendement annuel de 10.51% en revenus mensuels. Le titre Enbridge (ENB) donnera un rendement annuel de 6.49% en revenus avec son dividende trimestriel qui sera de 0.86$ par titre en 2022 (basé sur le prix de fermeture de vendredi). Enbridge (ENB) a eu une croissance de 18.40% en capital en 2021, contre 18.70% pour ENS, ce dernier ayant donné un revenu nettement supérieur en dividendes, ce qui démontre une excellente gestion de la part de Middlefield Group.










26 janvier 2022

S&P 500 - SPY

   C'est confirmé, les marchés américains sont bien en correction depuis lundi. À son plus bas, le S&P 500 a cédé 596 points depuis son dernier sommet, soit 12.37%. Le Nasdaq, qui est entré en correction la semaine dernière, a perdu 19.23% à son plus bas. Côté canadien, étonnement, le TSX n'a perdu que 8.64%, donc pas assez pour qualifier le recul de correction.

   Un certain frein a commencé à s'installer sur le graphique et dans l'histogramme du MACD, avec un revirement dans le STO et le CCI(21). Ce frein devra se confirmer dans les prochains jours en testant le bas et remontant. Nous avons pour plusieurs jours d'incertitudes encore, avec de la volitilité potentielle, afin de confirmer le bas. Ensuite, nous aurons pour quelques semaines, dans le meilleur scénario, pour voir une nouvelle tendance haussière. Restons en mode observation; si nous ne tombons pas plus bas, ça n'aura pas été si dramatique.






$VIX // $VVIX

   Certains signes d'encouragement se sont manifestés dans la comparaison du Vix et du Vvix; ces indices de la volatilité ont donné les mêmes signaux que sur le Spy, mais inversés, et légèrement plus prononcés. J'explique; le Spy a freiné dans sa baisse tout en ayant perdu légèrement à chaque fermeture depuis lundi, alors que le Vix a freiné dans sa hausse tout en ayant gagné un peu à chaque fermeture depuis lundi. Leurs freins respectifs se sont signalés dans leurs MACD, et les mêmes revirements se sont produits dans les STO et CCI(21). Tous ces signaux sont prématurés, bien entendus, et devront se suivre des autres signaux pour être valables. Il y a quand même de l'espoir.

   Le signe optimiste est à comparer le Vvix avec le Vix, parce que le Vvix a perdu de la force à chacune de ses fermetures depuis lundi, l'histogramme de son MACD est plus freiné et baissier, avec les revirements légèrement plus prononcés dans le STO et le CCI(21). Le Vvix est souvent précurseur du Vix, ce qui nous laisse croire que la volatilité devrait aller vers la baisse prochainement.

   Il ne faut pas interpréter ces signaux comme une annonce que la volatilité ne remontera plus; nous pouvons être certain qu'elle remontera, parce que nous allons connaître des vents dans toutes les directions encore durant les prochaines semaines. Ces signaux nous disent que la tendance de la volatilité devrait être moins forte lorsqu'elle aura des hausses. Si nous devions absolument nous prononcer, nous pourrions croire que le pire est peut-être passé.






21 janvier 2022

S&P 500 - SPY - moyen terme

   Une autre semaine baissière vient de se conclure sur les marchés, amenant le S&P 500 à ses niveaux d'il y a 3 mois. Ayant perdu 8.73% depuis son dernier sommet, nous ne pouvons encore qualifier cette baisse comme une correction, mais nous y sommes pratiquement. Une fatigue haussière était déjà présente au niveau technique, et nous venons de traverser à la baisse le territoire haussier. Mais regardons l'image globale; nous sommes environ deux fois plus élevés aujourd'hui qu'au bas de la dernière correction de 2020, alors nous avons connu pire! Toutefois, cette correction se produit au moment où une fatigue haussière était visible, contrairement à la dernière qui s'est produite soudainement pendant une tendance nettement haussière. Toutefois, la correction de 2020 était accompagnée d'une forte peur fondamentale, tandis que la correction actuelle est plutôt une digestion normale technique. Mon hypothèse est que cette correction sera moins forte en baisse, mais avec une reprise plus douce.

   Il est à mentionner que le TSX a perdu seulement 5.40% depuis son dernier sommet, s'étant mieux maintenu les semaines précédentes. Il est maintenant affecté par la baisse des marchés américains, mais si cette baisse cesse à court terme, nous devrions bien en profiter sur nos placements basés sur les produits canadiens, puisque la reprise haussière se fera de plus haut.

   À consulter : article spécial sur les corrections boursières et comment en profiter.




S&P 500 - SPY

   À court terme, il y a peu à mentionner sur le S&P 500. La tentative de support haussier depuis le début décembre ne s'est pas maintenue et un breakdown s'est produit en début de semaine. Il ne reste qu'à observer où sera touché le bas, et quand. Il ne serait pas surprenant de voir un recul jusqu'aux bas de l'automne, où un certain niveau de support s'était installé. Nous avons pour quelques semaines d'observation devant nous avant de prendre confortablement des nouvelles positions haussières.




Nasdaq - QQQ

   Pour sa part, le Nasdaq avait officiellement touché son niveau de correction la semaine dernière et n'a pas réussi à maintenir ce bas comme support. La perte depuis le dernier sommet est maintenant de 15.07%, ayant perdu 7 mois de croissance. En comparaison au S&P 500, la croissance du Nasdaq a été très prononcée en 2020 (43%), puis plus douce en 2021 (21%). Le S&P 500 a maintenu une croissance plus constante durant ces deux dernières années, soit 16% en 2020 et 27% en 2021. Le Nasdaq avait commencé à afficher des signes de faiblesse un peu plus tôt à la fin de 2021, et c'est pourquoi sa correction est plus prononcée actuellement.

   Comme affiché sur le graphique, un niveau de support est peut-être touché, mais rien n'est fiable à court terme sur nos analyses techniques.






$VIX // $VVIX

   Les indicateurs de volatilité seront très importants à observer au courant des prochaines semaines afin de nous indiquer le moment où nous pourrons croire en un frein dans la baisse des marchés. À court terme, il n'y a pas de signal officiel qui peut nous laisser croire que la volatilité a atteint son sommet. Les indicateurs STO et CCI(21) sont arrivés dans leurs territoires les plus hauts et n'y demeurent généralement pas; il pourrait s'agir des premiers signaux optimistes, mais ils devront être suivis rapidement des autres signaux pour gagner en fiabilité.

   Le Vix et le Vvix sont encore en très bonne harmonie, alors nous ne pouvons émettre d'hypothèse sur comment le Vix sera influencé par le Vvix. Alors, à court terme, observons et restons tranquilles.






$SPTFS - Capped Financial Services

   Je reviens que ma mention plus haut comme quoi les marchés canadiens ont moins tombé que les marchés américains. Le TSX n'a pas eu de grosse croissance dans les dernières semaines, puisqu'il était tiré vers le bas par plusieurs secteurs, mais la performance exceptionnelle des secteurs de l'énergie (graphique absent) et des services financiers l'ont maintenu. Ainsi, nous pouvons observer que le secteur $SPTFS a reculé cette semaine, bien entendu, influencé par la peur globale des marchés. Toutefois, au niveau technique, il s'agit d'un recul sain pendant une tendance haussière. Bien entendu, si les marchés continuent de tomber pendant une hausse de la volatilité, le secteur ne devrait pas se maintenir. Par contre, si la volatilité commence à baisser à court terme et que les marchés se portent mieux, le secteur des services financiers devrait poursuivre sa hausse en ayant beaucoup moins tombé, ce qui sera très favorable pour nos FNB basés en grande partie sur celui-ci.

   À court terme, il est tout de même préférable d'attendre une baisse de volatilité avant de prendre des nouvelles positions.




HHL - Healthcare Leaders Income

   Maintenant, voici les opportunités à surveiller pour des FNB intéressants à considérer dans notre portefeuille.

   La société Harvest Portfolios Group nous offre le FNB HHL dont j'ai fait mention à quelques reprises. Ce FNB est constitué des actions de 20 compagnies du secteur de la santé à grandes capitalisations, surtout américaines, ce qui est une bonne chose puisque le secteur de la santé côté canadien est dans un état pitoyable.

   À court terme, une configuration technique de tête-épaule baissière s'est produite, encore plus prononcée sur le secteur de référence XLV (graphique absent), sur lequel nous pouvons baser notre analyse technique pour plus de précision, le HHL ayant une excellente corrélation sur celui-ci. Selon le calcul de la cible de cette configuration, le prix pourrait tomber au niveau du support haussier, s'il se maintient et concrétise, ce qui est encore hypothétique.

   Avec un dividende mensuel de 0.06$ par titre, ce FNB nous offre un rendement annuel en revenus de 8.53%, et nous pourrions augmenter ce rendement si nous arrivons à en acheter plus bas. Lorsque les marchés reprendrons à la hausse, ce FNB devrait très bien s'en remettre et gagner une croissance en capital. Mais comme tout en ce moment, il est préférable d'observer à court terme, et saisir l'opportunité au bon moment si elle se présente.




GDV - Global Dividend Growth Split Corp

   Dans les activités importantes de la semaine figure le overnight offering de la société Brompton Funds sur leur FNB GDV, basé sur les actions de corporations à grandes capitalisations. Les actions de Classe A ont été offertes à un prix unitaire de 12.40$, amenant environ 28.6M$ dans la trésorerie. Bien entendu, le titre a chuté à l'ouverture vendredi matin, en réaction à l'événement. Habituellement, il s'agit d'une très belle opportunité d'achat pour les investisseurs au détail, profitant d'une vente à rabais le temps que le titre revienne à sa juste valeur. Toutefois, cet événement s'est produit alors que le titre donnait des signaux de faiblesse technique dans sa hausse, et au moment exact où les marchés vivent un recul significatif. Il se pourrait fort bien que le titre prenne un certain temps à s'en remettre, sa juste valeur étant ébranlée par l'environnement global des marchés. Il s'agit tout de même d'une opportunité d'achat à surveiller.

   Au prix de fermeture de vendredi, le dividende mensuel de 0.10$ par titre représente un rendement annuel en revenus de 10.08%, ce qui est excellent, avec une bonne possibilité de croissance en capital à long terme. Le risque de tomber au niveau où le paiement des dividendes serait suspendu est plutôt faible-moyen (niveau d'environ 5$ pour l'action de Classe A).










14 janvier 2022

S&P 500 - SPY - moyen terme

   Note : les marchés américains seront fermés lundi le 17 janvier pour le Martin Luther King Day. Les marchés canadiens seront ouverts selon l'horaire normal; alors il faut s'attendre à des volumes plus faibles

   Une semaine un peu baissière vient de se terminer, le S&P 500 ayant perdu 0.32% depuis vendredi dernier, entre des hauts et des bas. Les secteurs financiers et de l'énergie (propulsé par la hausse du pétrole) sont ceux qui ont bien performé encore cette semaine, empêchant les marchés de tomber davantage sous la pression de presque tous les autres secteurs qui pointent vers la baisse.

   Sur le graphique weekly pour la tendance à moyen terme, nous constatons que les indicateurs techniques ont moins de force dans la hausse, mais demeurent dans un territoire haussier, plus limité. Depuis la reprise de la correction majeure de 2020, le SPY a transigé en très grande partie au dessus de la moyenne mobile EMA(7), sauf lors des reculs où la EMA(27) a servi de support. Depuis les dernières semaines, ces deux moyennes mobiles se rapprochent et le SPY transige en moyenne au milieu de la EMA(7). Ces indicateurs nous indiquent une tendance haussière affaiblie.




S&P 500 - SPY

   À court terme, le S&P 500 a moins d'indicateurs optimistes que de pessimistes. La moyenne mobile EMA(7) a croisé à la baisse la EMA(27), ce qui indique une tendance baissière à court terme. Sur le graphique, il semble qu'un support haussier s'est installé dans les bas depuis le début décembre, mais ceux-ci ne sont pas soutenus par les indicateurs techniques depuis le troisième bas. Ainsi, le bas touché de vendredi, même si remonté jusqu'en fin de journée, a une valeur techniquement plus basse que le support haussier.

   Nous sommes donc dans une impasse à court terme. Un bas doit concrètement se former, appuyé des indicateurs techniques, avant de nous confirmer une nouvelle tendance haussière.




Nasdaq - QQQ

   Le Nasdaq est officiellement en tendance baissière à court terme depuis la semaine dernière, et même à moyen terme la tendance affichée est neutre avec sympathie pour la baisse. Les valeurs technologiques pèsent lourd sur la performance des marchés depuis plusieurs semaines. Si nous comparons le graphique du SPY celui du QQQ, les bas depuis le début décembre étaient haussiers pour le SPY, mais un support horizontal pour le QQQ, ce dernier n'ayant pas réussi à bien maintenir cette ligne de support cette semaine. Le QQQ a transigé sous cette ligne, mais terminait ses journées au dessus, ce qui démontre un peu de volonté de se maintenir. Un petit support s'y est peut-être installé dans le RSI(14), et l'histogramme du MACD montre une fatigue dans la baisse. Ce support doit se maintenir, et les moyennes mobiles doivent se redresser, sinon nous toucherons des nouveaux bas et tous les marchés en souffriront.






$VIX // $VVIX

   Nos deux indicateurs de volatilité sont en assez bonne harmonie entre eux; aucun n'est vraiment plus prononcé que l'autre vers une direction. Dans les deux cas, ils nous affichent une sympathie modeste et gênée vers la hausse, avec le Vvix peut-être très légèrement moins à la hausse que le Vix. Il y a donc peu à dire avec ces indicateurs pour nous donner une ligne de conduite à suivre prochainement. Il sera préférable de voir une tendance baissière officielle avant de prendre des nouvelles positions sur nos produits.






$SPTFS - Capped Financial Services

   Je reviens sur le secteur des services financiers qui a été d'une performance phénoménale cette semaine, encore mieux que celui du côté américain qui a pris un recul vendredi dans sa hausse, sans affecter le secteur canadien. D'ailleurs, le $TSX affiche en ce moment une meilleure figure que le S&P 500, ce qui est très surprenant.

   Le $SPTFS a déjà gagné 3.82% cette année à date. La plupart des FNB à revenus que je mentionne régulièrement sont basés sur ce secteur, alors il est très important de surveiller ses comportements pour déterminer quand rebalancer ou agrandir nos positions sur ceux-ci. L'appréciation en capital de ces FNB a été excellente, ce qui est bon pour la valeur de nos positions tenues, mais fait diminuer le rendement par capital des dividendes mensuels pour les nouveaux achats. Éventuellement, les sociétés qui gèrent ces FNB font des ajustements pour maintenir une rentabilité attrayante, comme par exemple le mois dernier lorsque la société Brompton Funds a procédé à un share split sur leur FNB Split Corp SBC, ou par l'augmentation des dividendes versés.

   À court terme, le $SPTFS arrivera peut-être dans une période de consolidation, comme mentionné la semaine dernière, une direction qui semble continuer de se maintenir actuellement avec l'affaissement du CCI(21). C'est donc le moment de surveiller et peut-être profiter d'opportunités sur les FNB de ce secteur s'ils prennent des reculs.










7 janvier 2022

S&P 500 - SPY - moyen terme

   Le S&P 500 a reculé de 1.87% cette semaine, pour démarrer l'année avec une petite perte. La tendance à moyen et long terme demeure haussière, mais légèrement moins prononcée qu'en début d'année précédente. Il serait normal d'avoir une année 2022 un peu moins haussière que la précédente, qui a été exceptionnelle. Il est même préférable de vivre des petits reculs pendant une tendance haussière soutenue que de vivre une hausse trop prononcée et euphorique, suivie d'une correction. En reculant sainement, les gains se consolident et ça permet de faire entrer des nouveaux acheteurs qui tiendront les positions davantage, comme des nouveaux petits souffles soutenus.




S&P 500 - SPY

   À court terme, le S&P 500 n'a aucune direction ou comportement technique identifiable. Nous ne sommes pas en tendance baissière, ni haussière, ni en consolidation, pas vraiment en congestion... une nouvelle figure doit se dessiner. Le support haussier est incertain est dans les indicateurs techniques, mais il n'y a pas de figure baissière ou de consolidation dans ceux-ci. Le graphique est encore un peu baissier, légèrement freiné. Il faut donc observer et attendre. J'ai quand même une bonne confiance que nous ne devrions pas toucher des bas profonds, puisque la hausse de la volatilité a cessé, le Vix et Vvix ayant été baissiers dans les derniers jours (voir plus bas).




Nasdaq - QQQ

   Le Nasdaq a reculé de 4.53% cette semaine, pour démarrer l'année avec une certaine perte considérable. Les secteurs reliés aux technologies ont été la cause principale de la baisse globale des marchés cette semaine. La tendance à moyen terme du QQQ est légèrement haussière avec un manque de force pour continuer la hausse.

   À court terme, il est intéressant de constater sur le graphique du QQQ que nous avons frappé le bas trois fois, équivalent à la résistance du début septembre, et qu'un support graphique semble installé. Le CCI(21) nous donne une divergence haussière dans ces trois bas. C'est un premier signal optimiste, mais qui devra s'accompagner d'autres signaux positifs pour se solidifier. Si le support se tient cette semaine, ça sera positif. Si le support ne tient pas, le Nasdaq tombera officiellement en tendance baissière, ce qui affectera tous les marchés.






$VIX // $VVIX

   Comme mentionné plus haut, malgré les deux dernières journées baissières sur les marchés, les Vix et Vvix ont aussi baissé, ce qui est un signe optimiste. Le Vix a donné un signal haussier en début de semaine avec le croisement du MACD, mais au travers d'une tendance baissière selon la moyenne mobile EMA(27), ce qui rend le signal moins pertinent. Le Vvix a donné le même signal avec moins de force, ce qui donne également moins de crédibilité au signal du Vix.

   À court terme, le rehaussement de volatilité est moins fort dans le Vvix que le Vix, ce qui semble indiquer que la volatilité ne devrait pas prendre une envolée très prononcée.






$SPTFS - Capped Financial Services

   Le secteur des services financiers a été l'un des plus performants cette semaine, ce qui a aidé à maintenir les marchés moins baissiers. Le $SPTFS a traversé son sommet historique pour gagner 2.77% cette semaine, ce qui démarre bien l'année. La tendance à court et moyen terme demeure bien haussière, avec un petit signal possible de consolidation à court terme selon l'affaissement du CCI(21), ce qui serait normal et sain.

   Les FNB reliés à ce secteur en ont très bien profité, pour se retrouver eux aussi dans leurs niveaux de sommets historiques. Je liste ici mes favoris et vous pouvez vous référer aux publications précédentes et aux articles vedettes pour mieux les connaître.

   Titres à revenus :
   - SBC de Brompton Funds;
   - LBS de Brompton Funds;
   - ZWC de BMO;
   - FIE de BlackRock (iShares);


   Titres directifs :
   - XFN de BlackRock (iShares);
   - HFU (double vitesse) de Horizons.






$SPTEN - Capped Energy

   Le secteur de l'énergie a aussi été l'un des plus performants de la semaine, ayant gagné 8.28%, mais demeurant loin de son sommet historique de 2008. La tendance à court et moyen terme est bien haussière, ayant un beau support haussier installé depuis le bas de 2020. Une tendance baissière s'était pratiquement installée en décembre, pour ne pas tenir et revenir en tendance haussière assez ferme. À court terme, il n'y a pas encore de signal de consolidation, donc probablement encore de l'espace pour grimper.

   Pour transiger directement ce secteur à la hausse, vous pouvez utiliser les FNB suivants :

- XEG de BlackRock (iShares);
- HEU (double vitesse) de Horizons.


   Si vous croyez à tenir ce secteur à long terme dans votre portefeuille et voulez un FNB à revenus, la société Harvest Portfolios Group offre le HPF qui a une corrélation presque parfaite avec le secteur. Le dividende mensuel est maintenant de 0.015$ par titre, ce qui donne un rendement annuel de 5.94% en revenus mensuels basé sur le prix de fermeture de vendredi à 3.03$. Il s'agit d'un produit un peu exotique pour notre portefeuille si nous voulons une diversification plus large. Toutefois, la croissance à long terme sur notre capital est beaucoup moins certaine.




ZWG - Global High Dividend

   Dans les produits à surveiller, nous avons le FNB ZWG de BMO qui affiche un comportement intéressant. Celui-ci est constitué d'actions de sociétés mondiales à dividendes élevés sur lesquelles le gestionnaire fait des stratégies de covered call pour réduire la volatilité et augmenter nos revenus. Ce FNB est similaire au ZWC mentionné précédemment, qui est basé sur des actions de sociétés canadiennes seulement. Il est très bon de nous baser sur des sociétés autres que canadiennes pour une meilleure croissance à long terme.

   La croissance en capital a été de 8.30% en 2021, en plus des revenus mensuels en dividendes qui représentent un rendement de 7.44% selon le prix d'ouverture en 2021. Au prix de fermeture de vendredi, le dividende mensuel de 0.17$ par titre procure un rendement annuel de 6.45% en revenus mensuels.

   Au niveau technique, ce FNB affiche une très belle tendance haussière soutenue depuis les derniers mois, ce qui est favorable pour la valeur de notre capital. Je le trouve intéressant à surveiller de près maintenant puisqu'une tendance de consolidation s'est annoncée dans le CCI(21), appuyée par la force réduite du RSI(14) et du croisement à la baisse du MACD. La tendance globale étant encore haussière, il pourrait s'agir d'une opportunité s'en saisir à rabais et augmenter notre rendement par capital. À surveiller!






ENS - E Split Corp

   Dans les autres produits à surveiller, nous avons le FNB E Split Corp ENS de la société Middlefield Group qui se remet d'une correction exagérée à la suite du Overnight Offering en décembre. Je rappelle que ce FNB est constitué des actions de la société Enbridge (ENB), qui se porte très bien actuellement dans la tendance haussière du secteur de l'énergie (voir graphique plus bas), tout en ayant une stratégie active de covered call par la société pour augmenter nos revenus et notre croissance.

   La correction l'a amené directement sur un prix de support qui était à environ 13.60$ à ce moment (réduction de 0.13$ depuis pour le paiement du dividende mensuel de décembre), où j'en ai profité pour acheter à rabais et grossir ma position. Le titre est en train de se replacer, ayant remonté rapidement vers sa juste valeur depuis la fin décembre. Je crois qu'il est possible de le voir reculer encore un peu prochainement pour consolider ce regain rapide, et c'est pourquoi il est intéressant de le surveiller pour saisir une opportunité potentielle. Puisque le dernier Overnight Offering a donné 63M$ à 15$ par titre, je considère qu'en bas de ce prix, le titre est encore sous-évalué.

   Au prix de fermeture de vendredi, le dividende mensuel de 0.13$ par titre nous procure un rendement annuel de 10.78% en revenus mensuels. Le titre Enbridge (ENB) nous donnera un rendement annuel de 6.71% en revenus avec son dividende trimestriel qui sera de 0.86$ par titre en 2022 (basé sur le prix de fermeture de vendredi). Enbridge (ENB) a eu une croissance de 18.40% en capital en 2021, contre 18.70% pour ENS, ce dernier ayant donné un revenu nettement supérieur en dividendes. Mission accomplie pour Middlefield Group, bravo!










5 janvier 2022

S&P 500 - SPY

   La Fed a parlé; les marchés ont planté!

   Si investir en bourse était du gambling, nous gagnerions la plupart du temps à prendre des positions short à l'aveugle juste avant la publication des minutes de la Fed américaine. Les marchés se comportaient relativement bien jusqu'à leur annonce cet après-midi comme quoi la hausse du taux directeur sera probablement plus tôt que prévue. Nous savions que cet événement arriverait, alors le recul aujourd'hui est exagéré.

   Cette semaine, le secteur des technologies créait une pression baissière au reste du marché, alors que les secteurs de l'énergie, financiers et industriels maintenaient à la hausse. À court terme, la tendance est seulement abîmée, et cette surprise devrait nous affecter pour quelques jours.






$VIX // $VVIX

   Il est toujours important d'analyser nos indicateurs de volatilité pour savoir quoi faire et quand. À très court terme, le Vix nous a donné un signal haussier avec le croisement à la hausse du MACD et le RSI(14) ayant traversé la ligne du 50. Il est positif de constater que le Vvix n'a pas donné le même signal, ce qui laisse croire que le Vix aura une tendance moins volatile, puisque le Vvix est plutôt précurseur au Vix.

   Jusqu'à aujourd'hui, la tendance globale de nos indicateurs étaient encore à la baisse, même si légèrement freinée, ce qui ne devrait pas nous amener rapidement à une nouvelle tendance haussière de la volatilité.

   À l'analyse de ces graphiques, nous devrions en avoir pour quelques jours avant de nous remettre dans un environnement plus favorable à transiger. Nous pouvons tout de même surveiller si quelques opportunités de type buy the dip se présentent dans les prochains jours.




* Articles vedettes *



Publications précédentes

Décembre 2021
Novembre 2021
Octobre 2021
Septembre 2021
Août 2021



* À propos de ce journal *