Archives

Novembre 2021





30 novembre 2021

S&P 500 - SPY - mensuel

   Le mois de novembre se termine avec une perte mensuelle de 0.83% pour le S&P 500, mais de 3.73% depuis son dernier sommet. Une hausse de la volatilité à court terme a fait reculer les marchés subitement depuis vendredi dernier, mais lorsque nous observons la tendance à long terme, nous ne vivons pas une situation dramatique. Nous demeurons avec un gain de 21% cette année à date, mais avec une tendance encore très volatile à court terme, nous allons voir tous les scénarios possibles d'ici la fin de l'année.

   En observant le graphique monthly, il est facile de voir qu'un certaine fatigue est présente dans la hausse accentuée des derniers mois, alors il faut respirer. La meilleur stratégie à court terme est de ne pas paniquer, ne rien faire, et attendre. Regardons le graphique des 12 dernières années; tous les reculs, petits ou grands, ont présenté des belles opportunités.

   Comme je l'ai mentionné à la publication précédente, il est inutile de présenter quoi que ce soit d'autre tant que la volatilité ne nous donnera pas des signaux baissiers et que les graphiques n'auront pas dessiné des nouvelles figures techniques et tendances. C'est le temps de nous reposer!










26 novembre 2021

S&P 500 - SPY - moyen terme

   Happy Thanksgiving!

   Quelle finale pour cette semaine de fête aux États-Unis! C'est un rappel comme quoi il peut se produire n'importe quoi à n'importe quel moment sur les marchés boursiers. Le ciel était complètement bleu à la fermeture de mercredi soir, et pendant le congé américain de jeudi, les marchés canadiens se sont portés à merveille. Dès la fermeture des marchés jeudi soir, les marchés à terme ont transigé dans le bas jusqu'à une ouverture en baisse prononcée ce matin. Les marchés américains fermaient à 13h aujourd'hui, et rien de différent ne s'est produit par la suite sur les marchés canadiens jusqu'à 16h.

   Si nous regardons de trop près, nous pourrions nous décourager. Mais en regardant l'horizon, nous sommes toujours en tendance haussière. Le graphique weekly nous montre que le recul d'aujourd'hui est mineur, le S&P 500 ayant seulement perdu 2.20% depuis vendredi dernier. Ça n'est probablement pas fini, je m'attends à voir d'autres bas à court terme, mais nous ne pouvons rien prédire avec certitude. Il faut simplement garder confiance au milieu des vents qui nous amèneront dans toutes les directions.




S&P 500 - SPY

   Il y aurait beaucoup à dire, mais en même temps, il n'y a rien à déclarer parce que tous les indices, secteurs, commodités et titres (ou presque) ont vécu à court terme un bris de tendance soudain dès l'ouverture ce matin. Nous ne pouvons plus rien analyser à court terme jusqu'à ce que les indicateurs techniques nous donnent des nouveaux signaux. Peu importe les signaux et tendances qui étaient en cours, ceux-ci ne sont plus valables sur le court terme.

   Est-ce que le bas est déjà frappé? Allons-nous tomber en correction? Nous ne pouvons rien affirmer à ce point. Il faut observer les bas qui se formeront, les indicateurs nous donner des nouveaux signaux, les graphiques nous donner des nouvelles figures, puis saisir les opportunités qui en sortiront tôt ou tard. Pour l'instant, nous ne devons qu'attendre.




$VIX

   Aujourd'hui, le VIX a grimpé soudainement, c'est bien certain, pour toucher son plus haut des derniers mois. Comme tout le reste, il est inutile d'en faire une analyse; nous devons simplement l'observer jour après jour, semaine après semaine, pour déterminer à quel moment il nous donnera à nouveau des signaux de tendance baissière. Seulement à ce moment nous pourrons évaluer quelles nouvelles positions acheter. Entre temps, il est préférable de tenir les positions possédées et de ne rien acheter de nouveau.

   Il n'y a donc rien d'autre à présenter pour cette semaine; comme mentionné, plus aucune analyse n'est valable à court terme. Nous devrions vivre au minimum deux à trois semaines de haute volatilité avant de revoir un ciel bleu.






24 novembre 2021

S&P 500 - SPY

   En ce milieu de semaine, la période de consolidation générale continue sur les marchés. Hier et ce matin, le SPY a touché des petits bas, pour se tenir et conclure les journées plus haut. Le comportement aujourd'hui est assez bullish à court terme, ayant terminé dans le haut complètement de la journée, et le RSI(2) a traversé la ligne du 70. Toutefois, j'aimerais mieux voir un croisement à la hausse du MACD et un breakout dans la résistance baissière du RSI(14) pour croire en la conclusion de la consolidation. Nous avons probablement besoin d'un peu plus de temps pour digérer la forte hausse du mois précédent, et même de l'année à date.

   Note : en raison du Thanksgiving aux États-Unis, les marchés américains seront fermés jeudi le 25 novembre, et fermeront à 13h vendredi le 26 novembre. Il faut s'attendre à des faibles volumes sur les marchés canadiens.






$VIX // $VVIX

   Il est très intéressant de constater que le VVIX semble plus baissier que le VIX en date d'aujourd'hui. Le VIX a eu un premier signal de frein aujourd'hui, mais demeure en tendance haussière. Quant au VVIX, les deux derniers jours ont été des freins dans la hausse, le MACD semble aller se croiser à la baisse, et le dernier sommet du RSI (14) n'est pas plus haut que le précédent, étant en divergence baissière avec les moyennes mobiles sur le graphique.

   Ces comportements me laissent croire que nous devrions observer des vents dans plusieurs directions à court terme, sans risque majeur de nous amener en tendance baissière, avec une résolution prochaine de cette consolidation.






ENS - Middlefield E Split Corp

   Un très beau signal s'est produit aujourd'hui sur le FNB ENS, de la société Middlefield Group, qui est basé sur les actions de la compagnie Enbridge (ticker : ENB), tout en ayant une stratégie de vente d’options d’achat couvertes (covered call) qui permet d'offrir une distribution supérieure.

   Le 1er novembre, Middlefield Group a annoncé un overnight treasury offering qui a eu pour effet à ce moment de diminuer la valeur du titre soudainement. Lorsqu'on regarde l'historique récent, le même événement s'est produit au mois d'avril, puis au mois d'août, au même moment où la valeur du titre touchait le sommet de son canal haussier horizontal. Pour bien saisir l'opportunité, j'ai mentionné qu'il faut continuer à l'observer pour attraper au bon moment le prochain signal d'achat, lequel s'est produit aujourd'hui après avoir touché le bas du canal haussier la semaine dernière; croisement à la hausse du MACD et des moyennes mobiles EMA(7) et EMA(27). Le prix a terminé aujourd'hui à son plus haut du mois en cours et devrait demeurer haussier à court terme, surtout si ENB performe bien et que le secteur de l'énergie $SPTEN (graphique absent) continue sa hausse (il semble vouloir sortir de sa période de consolidation, à suivre en fin de semaine avec ma revue de la semaine).

   Les dividendes de ENS sont maintenant de 0.13$ mensuellement, ce qui donne un revenu avec rendement annuel de 10.07% basé sur le prix de fermeture d'aujourd'hui. Le titre ENB offre des dividendes trimestriels de 0.83$, pour générer un revenu avec rendement annuel de 6.56% basé sur son prix de fermeture d'aujourd'hui. Les deux titres ont bénéficié jusqu'à ce jour d'une bonne appréciation en capital depuis le début de l'année 2021 (30% pour ENS et 21% pour ENB).




SBC - Brompton Split Banc Corp

   La société Brompton Funds a publié une belle nouvelle hier matin en annonçant l'intention d'effectuer un share split vers le 14 décembre sur leur FNB SBC, grâce à sa forte performance. La nouvelle officielle sera publiée vers le 1er décembre. Nous devrions recevoir environ 25% additionnel de titres pour continuer de recevoir le dividende mensuel de 0.10$ par action. Au niveau de fermeture d'aujourd'hui, le dividende mensuel représente un rendement en revenu annuel de 7.38%, lequel augmentera avec cette bonification. SBC a connu une croissance en capital de 49% cette année à date, contre 30% de croissance pour le secteur des services financiers $SPTFS.

   Ce FNB étant constitué des six institutions financières canadiennes majeures, il est préférable de baser notre analyse technique sur le secteur des services financiers, soit le $SPTFS, que je mentionne souvent.










19 novembre 2021

S&P 500 - SPY - moyen terme

   La semaine s'est terminée sans direction pour le SPY, débutée et terminée au même niveau, avec peu de distance entre le haut et le bas. La bonne nouvelle est que nous avons maintenu les gains, vivant une consolidation au sommet. La toile de fond demeure haussière avec un très léger rallentissement dans la hausse.

   Le S&P 500 a connu une croissance de 24.79% cette année à date, ce qui est une excellente année si nous regardons l'historique de la dernière décennie. Le $TSX (Canada) a connu une croissance de 22.59% cette année à date, mais contrairement au S&P 500, l'année du $TSX a débutée à peine plus haut que son année précédente, n'ayant connu pratiquement aucune croissance en 2020 (seulement 2.29%). Pour sa part, le S&P 500 a eu une croissance de 16.74% en 2020, malgré une correction majeure lui ayant fait perdre 35% au premier trimestre. C'est pourquoi il est important de baser nos investissements directifs sur les marchés américains.




S&P 500 - SPY

   À court terme, le SPY touche un niveau de résistance répétitivement, avec moins de force dans le RSI(14), ce qui suggère qu'une période de consolidation est en cours. Le CCI(21) l'avait annoncé plus tôt, mais comme cet indicateur est sensible, il doit s'accompagner d'autres signaux pour se confirmer, tel le croisement à la baisse du MACD la semaine dernière, suivi du comportement du RSI(14) cette semaine. Nous ne pouvons parler d'une tendance baissière à venir, mais bien d'une consolidation, puisque la toile de fond est encore haussière, basée sur la moyenne mobile EMA(27) qui est bien à la hausse et les prix qui transigent au dessus ou sur la EMA(7).

   Une bonne nouvelle est qu'ayant touché le sommet à nouveau cette semaine, l'hypothèse d'une configuration M baissière n'est plus sur la carte. Ce qui aurait été le bas du M pourrait tout de même être un support à tester au travers de cette consolidation.




Nasdaq - QQQ

   Le Nasdaq était haussier cette semaine, ce qui a été l'élément pour maintenir le S&P 500 à son niveau. Le secteur des technologies (XLK) a effectivement été le seul, avec le secteur XLY, à bien performer cette semaine, les autres secteurs étant neutres ou baissiers.

   Contrairement aux signaux techniques du SPY, ceux du QQQ sont encore bien haussiers depuis le même recul qu'ils ont traversé la semaine précédente. Le MACD s'est recroisé à la hausse et un bon support est maintenu sur le graphique et sur le RSI(14). S'il performe bien la semaine prochaine, le Nasdaq pourrait aider le sort du S&P 500.

   Cette année à date, le Nasdaq a connu une croissance de 23.91%. En 2020, la croissance a été de 44.11%, malgré une correction majeure de 33% au premier trimestre.






$VIX // $VVIX

   Soyons francs avec la volatilité; le VIX nous donne des nouveaux signaux haussiers cette semaine, et le VVIX est demeuré en tendance haussière depuis la semaine précédente.

   Lorsque les signaux techniques du VVIX sont plus prononcés que ceux du VIX, ils annoncent souvent la tendance prochaine du VIX ou le comportement à venir du VIX durant sa tendance actuelle. Au début du mois, les moyennes mobiles EMA(7) et EMA(27) du VVIX se sont croisées à la hausse, et la EMA(7) est demeurée au dessus de la EMA(27), ce qui indique une tendance haussière. La semaine dernière, les moyennes mobiles du VIX se sont pratiquement croisées à la hausse sans y parvenir, mais cette semaine s'est terminée avec un croisement des moyennes mobiles et un comportement technique bullish dans le MACD.

   Ces différents signaux et indicateurs me laissent croire en une hausse de la volatilité la semaine prochaine. Il faut s'y attendre un peu, puisque la configuration du W haussier dans le VIX ne s'est pas consommée complètement, et les marchés sont en période de consolidation. Je rappelle que ça n'est pas alarmant, puisque la tendance globale des marchés est encore haussière.




$NATGAS - Gaz naturel

   Le gas naturel a connu plusieurs vagues haussières depuis le creux de 2020, et une envolée presque sans arrêt depuis le deuxième trimestre de 2021 (96% de hausse jusqu'à ce jour). À la fin octobre, je suggérais une certaine pause dans cette hausse afin d'observer le comportement. Depuis deux semaines, un niveau de support est atteint pour la consolidation débutée en septembre. La tendance à court terme est encore baissière, en nous fiant aux moyennes mobiles du graphique, mais une petite divergence haussière semble se présenter dans le RSI(14) ainsi qu'une fatigue dans la baisse par le MACD. Il est encore trop tôt pour croire en un revirement de tendance; il faudra surveiller une combinaison de quelques indicateurs techniques : redressement de la moyenne mobile EMA(27) au minimum à l'horizontal, croisement à la hausse du MACD, et breakout de la résistance baissière du RSI(14).

   Pour transiger cette commodité avec effet de levier jusqu'à double vitesse, nous pouvons utiliser le FNB HNU de la société Horizons. Un audacieux qui veut profiter d'une baisse peut utiliser son opposé, le HND.






$WTIC - Pétrole

   Comme je l'ai suggéré la semaine dernière, le pétrole a débuté une tendance baissière à court terme. Je dis bien à court terme, puisqu'en regardant le graphique weekly plus bas, nous voyons que nous sommes toujours en tendance haussière à moyen terme. Toutefois, j'ai de la difficulté à croire que la tendance baissière à court terme n'est qu'un petit recul ou une consolidation, parce que les trois vagues haussières ont moins de force une après l'autre dans le RSI(14).

   À court terme, les moyennes mobiles EMA(7) et EMA(27) se sont croisées à la baisse, et le niveau de résistance précédent n'a pas servi de support; nous avons terminé la journée de vendredi en dessous. Il faudra surveiller les comportements techniques pour savoir si le bas se fait toucher, mais entre temps, nous devrions vivre une certaine baisse du pétrole.

   Si nous croyons encore en une baisse du pétrole et que nous voulons en profiter, le FNB HOD de la société Horizons nous donnera un effet de levier jusqu'à double vitesse. Il s'agit d'un risque assez élevé, surtout qu'il est possible que le bas soit déjà atteint et que l'avenir court terme ne serve qu'à tester le bas. Pour en bénéficier lors d'une prochaine hausse, leur FNB HOU nous en fera aussi profiter avec un effet de levier jusqu'à double vitesse.

   Sans en présenter le graphique, je dois aussi mentionner que le secteur de l'énergie ($SPTEN) est affecté par le recul du pétrole et débute lui aussi une tendance baissière à court terme. Pour transiger le secteur de l'énergie à la hausse, BlackRock nous offre le FNB XEG. Nous avons aussi le choix à double vitesse avec le FNB HEU de la société Horizons. Si vous êtes audacieux et croyez pouvoir profiter d'une baisse, vous pouvez utiliser son opposé, le HED.






$SPTFS - Capped Financial Services

   Le secteur des services financiers participe à l'environnement général de consolidation des marchés. Le dernier sommet était moins fort que son précédent selon le RSI(14), et le MACD pointe à la baisse. Au niveau du graphique, le support ascendant n'est pas trop clair; vendredi, le secteur a transigé plus bas que la ligne de support, pour terminer la journée quand même plus haut que l'ouverture, ce qui laisse croire une volonté de se tenir. Tout de même, la ligne de support haussier n'a pas tenu sur le RSI(14).

   La tendance globale est quand même assez haussière et nous pouvons constater une bonne force dans celle-ci en analysant le graphique weekly plus bas. Une telle période nous permettra de revoir nos différentes positions reliées à ce secteur, comme le FNB SBC de la société Brompton Funds qui est constitué des institutions financières majeures. La même société offre aussi le FNB LBS, constitué des mêmes titres que SBC en plus des assureurs majeurs, qui sera donc influencé fortement par la performance du $SPTFS.

   Pour transiger directement ce secteur à la hausse, nous pouvons utiliser le FNB XFN de BlackRock ou bien à double vitesse le HFU de la société Horizons. Si nous croyons à une baisse, ce qui serait très audacieux pour l'instant et fort probablement de courte durée, nous pouvons utiliser l'inverse à double vitesse, le HFD de la société Horizons.






$GOLD

   L'or a traversé la semaine dernière plusieurs lignes de résistances pour entrer dans une nouvelle tendance haussière. Cette semaine, une consolidation d'après breakout se produit, un phénomène last call. La résistance précédente servira probablement de support.

   Même si les indicateurs nous démontrent une nouvelle tendance haussière, il se peut qu'elle se brise facilement, cette commodité ayant des tendances toujours incertaines. C'est pourquoi il est préférable de ne pas avoir de positions à long terme ou très importantes sur l'or. En cas de nouvelle tendance baissière, il peut s'écouler des mois ou des années avant de revoir notre investissement.

   Pour transiger l'or à la hausse, nous pouvons utiliser le FNB CGL de BlackRock ou audacieusement à double vitesse le HBU de la société Horizons. Cette même société nous offre le FNB baissier à double vitesse HBD si notre vision est pessimiste.






$SILVER

   L'argent va toujours dans une direction similaire à l'or. Un breakout s'est aussi produit la semaine dernière, et la consolidation cette semaine l'a fait terminer légèrement sous sa ligne de résistance précédente, laquelle n'a pas servi de support. Les indicateurs sont légèrement moins forts sur l'argent que sur l'or. Mais si l'or se porte mieux, l'argent ira mieux également, c'est pourquoi nous devons toujours regarder les deux graphiques en même temps.

   La configuration de tête-épaule haussière, bien identifiée sur le graphique weekly plus bas, demeure valide. Un recul last call s'est produit cette semaine. Il faudra tout de même, dans un avenir rapproché, reprendre une certaine force afin de concrétiser les bénéfices d'un tel signal haussier.

   Pour transiger l'argent à la hausse, nous pouvons utiliser le FNB SVR de BlackRock ou bien à double vitesse le HZU de la société Horizons. Cette même société nous offre le FNB baissier à double vitesse HZD si notre vision est baissière et que nous croyons pouvoir en profiter.






17 novembre 2021



S&P 500 - SPY // $VIX

   Le SPY a pris un petit recul aujourd'hui après avoir touché à nouveau son dernier sommet, lequel est plus bas en force dans le RSI(14). Le VIX est même légèrement plus haut qu'à ce dernier sommet, continuant sa légère tendance haussière. Le RSI(14) du SPY a même touché son niveau de support ascendant. Les signaux techniques semblent montrer une entrée en consolidation.

   Si le SPY tombe sous 462$, celui-ci fera une configuration de M baissier dont la cible serait 449$. Si la moyenne mobile EMA(27) était plus à l'horizontal, je pourrais y croire, mais comme celle-ci est encore en tendance bien haussière à 45 degrés, je crois que les marchés vont assez bien se tenir.

   Je crois que le VIX a le potentiel de grimper encore un peu, et si c'est le cas, nous sommes mieux de ne pas prendre de nouvelle position jusqu'à une nouvelle tendance baissière de celui-ci. Le VVIX (graphique absent pour ce soir) a une allure légèrement moins haussière, ce qui devrait retenir le VIX.






14 novembre 2021


Nouveauté!

Consultez les articles vedettes sur une seule page!

------------------------------------------------------



Article spécial

Les corrections boursières


Qu'est-ce qu'une correction boursière?

   Une correction est un recul prononcé des marchés se situant d'au moins 10% à 20% selon les différents points de vue. Une correction n'est pas une récession ou un krash, mais plutôt un recul considérable durant une tendance haussière, lequel se résoud à l'intérieur d'un délai à court ou moyen terme.





Comment anticiper une correction?

   Aucun moyen. Nous pouvons voir des signes de fatigue dans la hausse ou même de tendance baissière à court terme, ou une hausse du VIX au préalable alors que les marchés sont encore haussiers, mais rien ne peut nous permettre d'affirmer avec certitude jusqu'à quel niveau le marché tombera, sur combien de temps, et même si ça se produira vraiment.

   La bonne nouvelle est que grâce à l'analyse technique, il est plus facile de voir lorsque le bas est touché et que la tendance haussière semble être de retour.

   Le plus grand danger lors d'une correction est de subir nos émotions et sortir dans le bas pour manquer le train lorsque la hausse est de retour. C'est très coûteux de concrétiser une telle perte. M. Charles K. Langford a dit : « Il est moins pire d'être pris dans le marché baissier que de ne pas être dedans lorsqu'il remonte. »







Comment profiter d'une correction?

   Il est toujours possible de faire des profits lorsque les marchés baissent en transigeant, par exemple, le VIX à la hausse, les FNB inversés (voir plus bas), faire de la vente à découvert (short sale), acheter des options de vente (long put), vendre des options d'achat (short call), et beaucoup d'autres stratégies plus avancées. Toutefois, ne sachant jamais jusqu'où le marché tombera et sur combien de temps, la stratégie est très risquée. Si nous l'adoptons, il est important de concrétiser les profits lorsqu'ils sont sur la table. Lorsque nous investissons à la baisse, si le marché remonte au moment d'avoir pris notre position, il est possible de ne jamais revoir notre argent. Contrairement à investir à la hausse, si le marché baisse après avoir pris position, nous devrions revoir notre argent tôt ou tard.

   La société Horizons nous offre quelques FNB qui sont profitables en cas de baisse :

   - HUV : VIX haussier
   - HIX : TSX baissier
   - HIU : S&P 500 baissier
   - HSD : S&P 500 baissier double vitesse
   - HQD : Nasdaq baissier double vitesse







Se préparer à une correction

   Plutôt impossible. Nous aimerions tous être liquide à la veille d'une correction et réinvestir au plus bas, mais si c'était aussi simple, tout le monde ne ferait que transiger en bourse pour générer ses revenus. On ne peut absolument rien prédire en bourse, même si nous sommes très certains d'une tendance.

   Lorsque tout va bien et que les marchés atteignent continuellement des nouveaux sommets, le réflexe est de nous dire « ça va planter », l'humain étant pessimiste de nature. Ainsi, plusieurs deviennent liquides ou n'osent pas prendre des nouvelles positions, attendant une correction. La bonne ou mauvaise nouvelle est qu'une correction n'arrivera peut-être pas avant longtemps et que les marchés continueront à la hausse, nous faisant manquer des bons rendements. Puis, lorsqu'une correction se produira, le bas sera peut-être plus haut que le sommet auquel nous avions pris une pause sur nos investissements. La bonne méthode est donc de ne pas attendre de correction pour investir et d'en profiter du mieux possible lors d'une reprise.

   Afin d'en profiter lors d'une reprise, ou même pour profiter promptement de n'importe quelle occasion soudaine, il est toujours bon d'avoir une partie du portefeuille liquide ou dans des fonds aucunement volatile. Voici quelques fonds du genre :

   - PSA : Purpose High Interest Savings
   - CSAV : CI First Asset High Interest Savings
   - CASH : Horizons High Interest Savings
   - HSAV : Horizons Cash Maximizer
   - HFR : Horizons Active Floating Rate Bond



S&P 500

Les trois dernières corrections



   Janvier-février 2018

   Perte : 12%
   Récupération en 7 mois





   Octobre à décembre 2018

   Perte bas #1 : 11%
   Perte totale au bas #2 : 20%
   Récupération en 6 mois





   Février-mars 2020

   Perte : 35%
   Récupération en 6 mois

Profiter de la reprise

   Finalement, le point le plus important : profiter de la reprise haussière après une correction. Il faut tout d'abord reconnaître les différents signaux techniques haussiers; VIX de retour à la baisse, redressement à l'horizontal de la moyenne mobile EMA(27), croisement à la hausse du MACD, divergence haussière dans le RSI(14), croisement à la hausse des moyennes mobiles EMA(7) et EMA(27), etc. Toutefois, les signaux peuvent se présenter et les marchés peuvent toucher à nouveau le bas en peu de temps. En mars 2020, après la correction la plus forte, nous avons eu le signal d'achat qui est passé une seule fois et définitif. Lors des deux corrections précédentes, les signaux ont été trompeurs et les marchés sont retournés à la baisse. Tout de même, si nous avons pris position à ce moment, nous avons fait des très bons investissements à moyen et long terme. Il faut prendre notre mal en patience!

   Lorsque le signal haussier arrive, c'est le temps d'utiliser des produits à double vitesse pour faire un investissement à court terme (quelques mois). À cet effet, la société Horizons nous offre ces FNB que j'adore :

   - HSU : S&P 500
   - HQU : Nasdaq
   - HXU : TSX 60


   Prudence... lorsque ces produits tombent à double vitesse durant une correction, un phénomène se produit qu'il faut bien plus que le marché revienne à son dernier sommet pour que notre titre y revienne aussi. Lors des dernières corrections, le S&P 500 a pris 6 mois à revenir à son dernier sommet, tandis que le HSU a pris 9 mois à y revenir. C'est pourquoi ma stratégie est d'utiliser ces produits après une correction pour faire un excellent rendement à double vitesse, puis de les vendre (graduellement ou en totalité, selon le jugement du moment) afin de concrétiser mes profits. Ensuite, j'utilise ces nouvelles liquidités pour investir dans mes FNB à revenus qui ne sont habituellement pas encore revenus à leurs derniers sommets, comme mes préférés de la société Brompton Funds, soit SBC et LBS. Cette stratégie me permet d'acheter à rabais ces fonds à revenus pour augmenter le rendement par capital des dividendes mensuels, tout en faisant un average down sur la valeur de mon capital investis dans ces FNB.

   Comme les FNB à double vitesse de la société Horizons sont préférables pour transiger à court terme, si nous voulons tenir les marchés directifs à long terme dans notre portefeuille, il est préférable d'utiliser les FNB classiques de BlackRock ou BMO, ou même ceux à vitesse régulière de la société Horizons. Une reprise de correction est une très belle occasion de grossir notre position sur ces titres.

   - XSP : BlackRock S&P 500
   - ZSP : BMO S&P 500
   - HXS : Horizons S&P 500

   - XQQ : BlackRock Nasdaq
   - ZQQ : BMO Nasdaq
   - HXQ : Horizons Nasdaq

   - XIU : BlackRock TSX 60
   - ZCN : BMO TSX 60
   - HXT : Horizons TSX 60









12 novembre 2021

S&P 500 - SPY - moyen terme

   La semaine s'est terminée avec un très léger recul de 0.31% depuis la fermeture du vendredi précédent. La hausse de la semaine précédente avait quand même été assez élevée, il est normal de digérer les gains. La tendance haussière à moyen terme demeure très belle sur tous les indicateurs techniques majeurs.

   Le S&P 500 a connu une hausse de 24% cette année à date, ce qui est une année plutôt exceptionnelle. Pour sa part, le Nasdaq a eu une croissance de 22% cette année à date, et le TSX de 24%.

   À ce point, nous avons encore l'espace technique pour continuer une belle hausse. Toutefois, la masse d'investisseurs pourrait se satisfaire des gains obtenus cette année et ainsi faire entrer moins d'acheteurs d'ici la fin de l'année. Ayant eu des très bons gains, le phénomène du tax loss pourrait commencer à se présenter, soit de liquider les positions perdantes afin de réduire les impôts à payer sur nos gains, pour les racheter dans le bas au mois de janvier si l'on y croit encore. Ce phénomène affecte moins notre portefeuille lorsqu'on se concentre sur les FNB que les actions individuelles.




S&P 500 - SPY

   Cette semaine, le petit recul du SPY n'était pas une surprise, ayant cru le voir venir par les comportements du VIX et VVIX (voir graphiques et explications plus bas). Nous devions digérer la forte hausse des dernières semaines. Un certain support haussier s'est installé dans le RSI(14). Toutefois, un croisement à la hausse du MACD sera préférable pour confirmer une reprise haussière plus soutenue.

   À très court terme, le RSI(2) a retraversé à la hausse la ligne du 70, ce qui est un excellent indicateur après un recul durant une tendance haussière pour croire en une ouverture haussière à la prochaine session, ou au moins toucher plus haut rapidement. Une telle fermeture est un bon moment pour acheter des options long call et faire un gain potentiel rapide. Par contre, si une mauvaise surprise nous affecte d'ici la prochaine ouverture, la prime payée peut fondre très vite. L'univers des options pourra faire l'objet d'un article complet en soit, si intéressés.






$VIX // $VVIX

   Au niveau de la volatilité, il y a eu plus de peur que de mal cette semaine. Je m'attendais à pire. Toutefois, je ne crois pas que le VIX a dit son dernier mot...

   Tout d'abord, le VVIX nous a laissé croire que le VIX allait le suivre à la hausse, puisqu'il était moins baissier puis légèrement haussier alors que le VIX se tenait baissier. Ensuite, le VVIX nous a donné un signal haussier et le VIX a suivi en concrétisant une configuration haussière en W (pour plus de détails, voir les publications précédentes). La hausse potentielle du W n'a d'ailleurs pas été consommée complètement. Le VIX et VVIX ont traversé à la hausse leurs résistances respectives.

   L'agréable surprise cette semaine a été une baisse soudaine du VIX jeudi et vendredi. Au niveau technique, les moyennes mobiles du graphique sont revenues à la baisse. Le MACD n'a pas accompagné cette baisse, mais il nous montre un frein dans sa hausse. Toutefois, le VVIX demeure plus élevé en proportion, avec ses moyennes mobiles encore croisées à la hausse. C'est ce qui me laisse croire que le VIX nous réserve probablement quelques petites surprises prochainement, sans être dramatique non plus. J'espère quand même être dans l'erreur.






$GOLD

   Cette semaine, l'or a enfin dépassé à la hausse ses multiples niveaux de résistances. Je crois que nous allons voir une nouvelle tendance haussière sur les prochaines semaines, peut-être même les prochains mois.

   Une très belle hausse s'est produite pendant 2 ans et celle-ci s'est consolidée depuis le mois de juin. Comme on le voit surtout au graphique weekly plus bas, une série de congestions et de tests sur le support se sont produits, pour finalement briser à la hausse toutes les résistances baissières. Tous les signaux techniques sont à la hausse.

   Bien évidemment, n'importe quoi peut se produire, et contrairement aux marchés directifs, si l'or retombe en tendance baissière, on peut attendre des années avant de revoir la valeur de notre investissement.

   Pour transiger l'or à la hausse, on peut utiliser le FNB CGL de BlackRock ou audacieusement à double vitesse le HBU de la société Horizons.






$SILVER

   Étant un petit suiveux, l'argent bénéficie de la reprise haussière de l'or. La résistance graphique à 25$ s'est traversée à la hausse légèrement après la traversée de l'or, et un peu plus timidement. Tout comme l'or, tous les signaux techniques montrent une tendance haussière pour l'argent. D'ailleurs, j'aime beaucoup la configuration haussière de tête-épaule, mesurée sur le graphique weekly plus bas.

   L'argent étant très affecté par la performance de l'or, si ce dernier ne réussi pas à maintenir sa hausse, l'argent aura aussi du mal à se relever.

   Pour transiger l'argent à la hausse, on peut utiliser le FNB SVR de BlackRock ou bien à double vitesse le HZU de la société Horizons.






$WTIC - Pétrole

   J'en ai parlé plus tôt cette semaine, et les signaux de vendredi semblent le confirmer davantage; je crois que la tendance haussière du pétrole est terminée et que nous allons vivre un certain recul. Au niveau technique, trois sommets ont été touchés dans les dernières semaines, chacun plus bas en prix et toujours plus bas dans le RSI(14), et également dans le CCI(21) qui annonçait une consolidation depuis le début octobre. Comme mentionné sur le graphique weekly plus bas, les trois sommets de la dernière année sont plus forts en prix graphique, mais avec moins de force dans le RSI(14). Trois vagues haussières sont généralement la norme avant de se corriger.

   À court terme, il y a deux possibilités à surveiller : 1- frein dans la baisse par le MACD et RSI(14), ce qui nous amènerait plutôt en congestion avant de confirmer une nouvelle tendance, ou 2- nouvelle tendance baissière, si le prix continue de transiger sous la EMA(27) et que les moyennes mobiles du graphique se croisent à la baisse. Chose certaine, je ne crois en aucune nouvelle tendance haussière du pétrole à court terme.

   Si l'on croit vraiment en une baisse du pétrole et qu'on veut en profiter, le FNB HOD de la société Horizons nous donnera un effet de levier jusqu'à double vitesse. Il s'agit d'un risque assez élevé. Pour en bénéficier lors d'une prochaine hausse, leur FNB HOU nous en fera aussi profiter avec un effet de levier jusqu'à double vitesse.




$SPTEN - Capped Energy

   Le secteur de l'énergie a continué une hausse générale dans le dernier mois, tout en ayant ses signes de fatigue dans le MACD et RSI(14), ce dernier montrant même une résistance baissière. Étant très affecté par le pétrole, si ce dernier entre en tendance baissère, l'énergie ne devrait pas poursuivre sa hausse. Tous ses signaux montrent que c'est le temps de prendre nos profits sur ce secteur, sans nécessairement investir en direction opposée, parce qu'une tendance baissière n'est pas non plus à l'horizon.

   Pour transiger le secteur de l'énergie à la hausse, BlackRock nous offre le FNB XEG. Nous avons aussi le choix à double vitesse avec le FNB HEU de la société Horizons. Si vous êtes audacieux et croyez pouvoir profiter d'une baisse, vous pouvez utiliser son opposé, le HED.






$SPTFS - Capped Financial Services

   Le secteur des services financiers canadiens nous offrent définitivement une performance exceptionnelle, avec une croissance de 31% cette année à date. Je considère qu'il s'agit de la meilleure performance et du meilleur secteur du TSX. L'énergie ($SPTEN) a eu une croissance de 79% cette année à date, mais demeure plus bas que son dernier sommet et à la perte de 39% depuis 10 ans; ça n'est pas un secteur à investir pour la croissance à long terme. Le secteur immobilier ($SPTRE) a également eu une belle croissance de 30% cette année, mais pour 94% de croissance en 10 ans. Pour sa part, le secteur financier ($SPTFS ici analysé) a eu une croissance de 142% en 10 ans, dépassant celle minable du TSX de seulement 79% en 10 ans.

   À court terme, on remarque que le recul de la fin octobre a servi à consolider les gains de la dernière envolée haussière et faire entrer des nouveaux acheteurs. La tendance haussière demeure très belle depuis la reprise de ce recul. À moyen terme, le graphique weekly plus bas nous laisse croire qu'il y a toujours de la place pour la hausse, avec le MACD qui donne un signal haussier bullish et les sommets ayant plus de force dans le RSI(14).

   Pour transiger ce secteur à la hausse, on peut utiliser le FNB XFN de BlackRock ou bien à double vitesse le HFU de la société Horizons. Je recommande toujours le FNB à revenus SBC de la société Brompton Funds, qui nous offre un dividende mensuel de 0.10$ par titre, ce qui nous donne un revenu de 7.49% basé sur la valeur de fermeture de vendredi, pour un risque faible-modéré, avec une appréciation en capital de 47% cette année à date (en plus de nos revenus mensuels versés en argent).






10 novembre 2021

$VIX

   Une autre journée de recul sur les marchés, le S&P 500 ayant perdu 1.49% et le Nasdaq 2.86% depuis leurs derniers sommets. La tendance à moyen terme étant encore bien haussière, il s'agit selon moi d'un recul digestif pour une hausse récente très euphorique. L'aftermarket a d'ailleurs terminé positif à 20h ce soir. Bien entendu, nous pourrions encore connaître une baisse à court terme, laquelle devrait se résoudre aisément.

   Le VIX a concrétisé le breakout dont j'ai mentionné dernièrement, par dessus sa résistance à 18, pour débuter une configuration de W haussier. Le VVIX (graphique absent ce soir) est aussi sur une nouvelle tendance haussière. Ces indicateurs nous indiquent simplement de demeurer tranquille au moins jusqu'au frein de leur hausse. Selon le calcul de la configuration de W haussier, la hausse sera consommée vers 23 sur le VIX. À suivre!






$GOLD

   L'or a finalement traversé sa résistance graphique d'environ 1835$ dont j'ai fait mention à plusieurs reprises dernièrement. Nous pourrions aller toucher le dernier sommet assez aisément. La tendance à court terme est bien haussière, et à moyen terme aussi maintenant. Si l'on regarde le graphique weekly plus bas, tous les niveaux de multiples résistances baissières se sont résolues dans le graphique et le RSI(14), ce qui est une excellente nouvelle, et les signaux d'achats sont passés dans les moyennes mobiles et le MACD. Nous pourrions être à l'aube d'une croissance assez forte du prix de l'or.

   Pour transiger l'or à la hausse, on peut utiliser le FNB CGL de BlackRock ou audacieusement à double vitesse le HBU de la société Horizons.

   À noter que si l'or performe bien, les compagnies minières d'or vont également en profiter, soit l'index $SPTGD (graphique absent pour ce soir). Pour transiger ce secteur à la hausse, on peut utiliser le FNB XGD de BlackRock ou encore à double vitesse le HGU de la société Horizons.






$SILVER

   Si l'or se porte bien, l'argent devrait aussi en profiter, ce qui semble le cas actuellement. Depuis la nouvelle tendance haussière du début octobre, l'argent a pris un certain recul pour se consolider, mais est de retour pour sembler continuer une tendance haussière, à condition de percer la résistance graphique à près de 25$. Nous l'avons traversé aujourd'hui, sans toutefois réussir à clôturer fermement par dessus.

   À noter que si 25$ se traverse, une configuration de tête-épaule haussière se sera concrétisée entre le mois d'août et maintenant. Celle-ci est présentée et calculée sur le graphique weekly plus bas. Si elle se réalise, le prix cible de cette configuration sera de 27.95$.

   Pour transiger l'argent à la hausse, on peut utiliser le FNB SVR de BlackRock ou bien à double vitesse le HZU de la société Horizons.




$WTIC - Pétrole

   Je crois que la tendance haussière du pétrole est terminée et que nous allons vivre un certain recul. Au niveau technique, trois sommets ont été touchés dans les dernières semaines, chacun plus bas en prix et toujours plus bas dans le RSI(14), et également dans le CCI(21) qui annonçait une consolidation depuis le début octobre.

   Si l'on croit vraiment en une baisse du pétrole et qu'on veut en profiter, le FNB HOD de la société Horizons nous donnera un effet de levier jusqu'à double vitesse. Il s'agit d'un risque assez élevé. Pour en bénéficier lors d'une prochaine hausse, leur FNB HOU nous en fera aussi profiter avec un effet de levier jusqu'à double vitesse.










9 novembre 2021



$VIX // $VVIX

   Les marchés ont pris un petit recul aujourd'hui, ce qui n'a rien de surprenant après la hausse aussi exceptionnelle que nous venons de vivre. Autant le S&P 500 que le Nasdaq ont touché un niveau de support sur leur moyenne mobile EMA(7). Il restera à voir si ce support tiendra, ou si nous allons toucher un peu plus bas pour attirer de nouveaux acheteurs et consolider nos gains. Entre temps, la tendance globale demeure haussière.

   Le VIX nous donne quand même des signaux haussiers à court terme. Vous pouvez revoir ma publication précédente du 5 novembre à son sujet. Depuis, le comportement technique bullish du MACD est plus prononcé, et la résistance à 18 s'est traversée aujourd'hui, tout en se terminant légèrement plus bas. L'aftermarket de 20h s'est terminé légèrement négatif, alors si l'ouverture est négative demain matin, le VIX devrait ouvrir au dessus de 18, et potentiellement concrétiser sa configuration de W haussier. En analysant ces indicateurs, j'ai l'impression que nous allons vivre une petite hausse de volatilité dans les prochains jours.

   Pour sa part, le VVIX a aussi traversé à la hausse sa résistance, mais moins prononcé que sur le VIX, terminant même plus bas aujourd'hui que sa fermeture d'hier. Je crois ainsi qu'une hausse de volatilité ne sera pas très intense, si elle se produit.

   Un petit recul sur une hausse de volatilité ne sera pas malsain, et je demeure en confiance pour la tendance haussière globale des marchés.






ENS - E Split Corp

   Je continue d'observer l'opportunité pour ce beau FNB de Middlefield Group, le ENS, qui est basé sur les actions de la compagnie Enbridge (ticker : ENB), tout en ayant une stratégie de vente d’options d’achat couvertes (covered call) qui permet d'offrir une distribution supérieure.

   La semaine dernière, j'ai mentionné que Middlefield Group a annoncé un overnight treasury offering qui a eu pour effet à ce moment de diminuer la valeur du titre soudainement. Lorsqu'on regarde l'historique récent, le même événement s'est produit au mois d'avril, puis au mois d'août, au même moment où la valeur du titre touchait le sommet de son canal haussier horizontal. Dans les jours suivants, le titre a repris un peu de force, mais a ensuite pris un peu de recul. Pour bien saisir l'opportunité, il faut continuer à l'observer pour attraper au bon moment le prochain signal d'achat, comme lors des derniers mois.

   Les dividendes de ENS sont maintenant de 0.13$ mensuellement, ce qui donne un revenu avec rendement annuel de 10.18% basé sur le prix de fermeture d'aujourd'hui. Le titre ENB offre des dividendes trimestriels de 0.83$, pour générer un revenu avec rendement annuel de 6.31% basé sur son prix de fermeture d'aujourd'hui. Les deux titres ont bénéficié jusqu'à ce jour d'une appréciation similaire en capital depuis le début de l'année 2021 (29% pour ENS et 27% pour ENB).










5 novembre 2021

S&P 500 - SPY - moyen terme

   Nous venons de conclure une autre semaine haussière exceptionnelle, avec le SPY qui a gagné 2% depuis la fermeture du vendredi précédent, pour un cumulatif annuel de près de 25% jusqu'à présent. Par moments, je trouve cette hausse euphorique, mais celle-ci est réaliste considérant les historiques de 2013 et 2019, où S&P 500 a gagné 30% par année. De plus, quand j'analyse le graphique weekly, je vois une tendance encore haussière avec de l'espace pour continuer l'ascension. Je demeure donc optimiste sur la tendance à moyen terme pour conclure l'année 2021, malgré que des reculs devraient survenir prochainement (voir VIX et VVIX plus bas).






S&P 500 - SPY

   À court terme, le SPY touchait son sommet historique vendredi avec une ouverture sur un gap haussier. Puis, il a transigé à la baisse jusqu'en après-midi pour aller exactement fermer le gap, comportement technique très important durant une hausse pour éviter d'y revenir plus tard. Voir le graphique plus bas à la minute, celui-ci est d'une précision technique parfaite pour constater l'effet du gap.

   La hausse est assez prononcée avec un bon support haussier sur la EMA(7), ce qui démontre une force haussière soutenue. Aucun support n'a été testé sur le RSI(14) depuis le dernier signal d'achat, un autre signe de force haussière. Certains reculs pourraient survenir, lesquels seraient sains pour consolider quelques gains et inviter des nouveaux acheteurs sur le marché.




Nasdaq - QQQ

   Pour sa part, la Nasdaq est aussi dans une force haussière très soutenue. Avec le pattern bullish à la fin de la semaine dernière, un gain de 3.23% a été accompli cette semaine, pour un total de 23.25% cette année à date. Je rappelle que le Nasdaq a connu un gain de 42% en 2020, malgré la correction majeure, alors le rendement cette année n'est pas si euphorique pour l'instant. Le S&P 500 a une meilleure performance cette année à date que le Nasdaq, ce qui est peu fréquent. Peut-être une conséquence de Tesla (TSLA) qui a quitté le Nasdaq pour migrer sur le S&P 500...




$VIX

   Maintenant, voyons notre indicateur le plus important; le VIX. Toujours en tendance baissière, mais cette fois plus freinée, la volatilité semble vouloir grimper. Lors du bas de la semaine dernière, un signal haussier s'est donné avec le croisement du MACD et le breakout de la résistance baissière du RSI(14). Comme la tendance était très baissière, surtout considérant la EMA(27), il n'y avait pas de quoi s'inquiéter. Toutefois, la tendance demeure légèrement à la hausse dans le MACD avec un pattern quelque peu bullish, et ce deuxième bas est à un niveau de support graphique avec une petit divergence haussière dans le RSI(14). C'est à surveiller, puisque si le VIX dépasse 18, nous aurons une configuration technique de W haussier, qui nous amènerait nettement plus haut, soit 22.85 selon le calcul d'une telle configuration.

   Target = ((haut - bas) * 2.618) + bas)




$VVIX

   Pour bien étudier le VIX, il faut le superposer au VVIX, soit l'indicateur de volatilité du VIX. Celui-ci est souvent précurseur du VIX et il faut noter les divergences pour supposer le comportement à venir du VIX.

   À court terme, le VVIX est moins baissier que le VIX, ce qui laisse croire que la volatilité sera moins baissière. Tout comme le VIX, le VVIX a touché un deuxième bas à son niveau de support de la semaine dernière, mais la divergence dans le MACD et RSI(14) est légèrement plus haussière. Contrairement au VIX, le VVIX est déjà à son niveau de résistance graphique à 110, alors que le VIX doit monter à 18 pour toucher cette résistance. Si le VVIX brise cette résistance, le VIX devrait rapidement toucher la sienne et peut-être même la percer.

   Lorsque la volatilité augmente alors que les marchés sont haussiers, c'est un signal que les mainteneurs de marchés se tiennent prêts en cas de baisse. Le prix des options at the money augmente et l'écart entre les cours acheteur et vendeur (bid & ask) augmente. Avec une volatilité plus haute avant une baisse des marchés, si une petite baisse survient, elle devient plus grande et plus vite. Ainsi, malgré ma confiance à moyen terme, j'ai des doutes sur les surprises possibles à court terme.






$GOLD

   L'or a de la difficulté à être convaincant dans sa tendance. Un signal d'achat s'est donné au début octobre suivi d'un support haussier, mais j'ai laissé savoir d'être prudent tant que nous n'aurons pas un breakout plus ferme dans la tendance à moyen terme (graphique plus bas). Cette semaine, j'ai vraiment cru que l'or n'a pas pu tenir sa hausse et retombait à la baisse. Il s'agissait peut-être d'un test last call, puisque les deux dernières journées cette semaine ont fait continuer la tendance haussière et ont amené l'or dans un terrain plus sympathique, même pour sa tendance à moyen terme qui commence à suggérer un breakout haussier dans le graphique. S'il peut percer sa résistance à 1835$, nous pourrions être agréablement surpris de l'envol qu'il prendra.

   Pour profiter de la hausse de l'or, les investisseurs audacieux peuvent transiger le FNB HBU à double vitesse de la société Horizons. Si notre vision est baissière, on peut en profiter à double vitesse avec le FNB HBD du même fournisseur, mais les volumes sont plutôt faibles.






ZWU

   En ce qui concerne nos FNB de placements, voici une opportunité potentielle à saisir, soit le ZWU de BMO, qui fait du covered call sur des titres du secteur des services aux collectivités (utilities). À sa valeur actuelle, le rendement des revenus mensuel est assez intéressant (voir plus bas), mais pour un secteur où la croissance générale est moins soutenue, quand même intéressant à insérer légèrement dans le portefeuille à des fins de diversification.

   Au niveau technique, le ZWU a connu une tendance baissière en septembre, pour nous donner un signal d'achat au début octobre et rapidement tomber en congestion. Les mêmes comportements se sont produits sur le secteur $SPTUT (graphique plus bas), avec lequel ce FNB a une assez bonne corrélation. Un beau support haussier est installé sur leurs graphiques et dans leurs RSI(14). Le ZWU touche sa résistance horizontale tandis que le $SPTUT semble faire un breakout de ses configurations triangulaires graphiques et au RSI(14), tout en ayant un comportement bullish dans le MACD. Ces indicateurs me laissent croire que le ZWU devrait continuer d'être haussier prochainement en même temps que le secteur.

   Dividende mensuel : 0.08$/mois
   Rendement : 7.48%




GDV

   Je reviens encore sur le GDV de la société Brompton Funds, puisqu'il continue de très bien performer et qu'il a définitivement été une excellente opportunité d'achat depuis la baisse nette causée par le Overnight Offering du mois dernier, comme je l'avais suggéré à ce moment (je rappelle avoir engraissé ma position personnelle le 14 octobre), et qu'il a profité de la hausse globale des marchés, étant composé d'actions de compagnies à large capitalisation. Arrivant maintenant à sa résistance des derniers mois, je m'attends potentiellement à un essoufflement, mais tous les indicateurs demeurent haussiers. Ce FNB reste donc une excellente valeur dans le portefeuille, pour un risque modéré.

   Au prix de fermeture de vendredi, le dividende mensuel de 0.10$ par titre offre un rendement annuel de 9.60% en revenus, avec une excellente croissance en capital de 17.48% cette année à date.




DGS

   De mon fournisseur préféré Brompton Funds, je reviens sur le FNB DGS, qui a bien profité des hausses récentes des secteurs de l'énergie $SPTEN et financier $SPTFS. Une certaine consolidation et congestion s'est produite depuis le sommet du début juillet, pour y toucher à nouveau le mois dernier, et il semble vouloir prendre une hausse à court terme avec un support haussier installé dans le RSI(14) après avoir réussi un breakout de la résistance baissière du graphique et du RSI(14), harmonisé entre les deux d'un signal d'achat dans le MACD. C'est un signal très fiable.

   Ce FNB est constitué des actions d'institutions financières canadiennes, assureurs, en plus de compagnies à grandes capitalisations. Je rappelle que c'est un risque des plus élevés que de tenir ce produit, puisqu'il tombe toujours assez fort durant les corrections, prend un certain temps à s'en remettre, et suspens très facilement le paiement des dividendes mensuels. Pour moi, l'euphorie du haut rendement ne vaut pas le dégoût de le voir dans le rouge sans rentabilité pendant des mois lorsque ça se produit.

   Dividende mensuel : 0.10$/mois
   Rendement : 17.34% (risque très élevé)




ZHY

   Je termine la revue de la semaine avec mon FNB tranquille, le ZHY de BMO, que j'utilise pour réduire la volatilé dans mon portefeuille en étant une valeur peu préoccupante en tout temps. Ce FNB est assez sécuritaire, étant constitué d'obligations de sociétés américaines à haut rendement couvertes en dollars canadiens. Au prix de fermeture de vendredi, le dividende mensuel de 0.06$ par titre offre un rendement annuel de 5.50% en revenus, ce qui est assez modeste, mais sécuritaire. Le titre a toutefois perdu 1.65% en valeur cette année à date, ce qui m'importe peu puisque c'est le revenu mensuel qui compte en possédant de tels FNB.

   Alors que les marchés prenaient du recul en septembre, le ZHY a connu une croissance. Avec les marchés très haussiers en octobre, ce FNB a vécu une tendance un peu baissière et congestionnée, mais avec une certaine divergence haussière dans le MACD et RSI(14), ce qui suggère une sortie haussière par la suite. Le graphique doit percer à la hausse sa résistance baissière, ce qui s'est déjà produit dans le RSI(14), alors j'ai confiance que le graphique suivra.






3 novembre 2021

S&P 500 - SPY

   Quelle belle journée encore une fois sur les marchés, qui ont encore défoncés leurs sommets! La journée transigeait timidement en négatif jusqu'à l'annonce de la Fed américaine qui a été très bien reçue pour une fois. Les signaux sont encore très haussiers et un peu euphoriques. L'aftermarket de 20h s'est aussi conclu dans le positif.




$VIX

   Le VIX a aussi terminé dans le bas de la journée, pour toucher un niveau aussi bas que la semaine dernière. En début de semaine, celui-ci avait une petite tendance à la hausse, qui s'est bien brisée grâce à la journée positive que nous venons de conclure. Les signaux du VIX sont donc retournés à pointer à la baisse.




$WTIC - Pétrole

   Pour les produits ayant moins bien performés aujourd'hui, le pétrole semble conclure sa tendance haussière interminable des dernières semaines. Un breakdown graphique s'est produit, après avoir touché un deuxième sommet moins haut dans le graphique et le RSI(14), tout en étant en résistance baissière dans le CCI(21) ce qui suggérait une consolidation à venir.

   Pour transiger le pétrole à la hausse avec effet de levier jusqu'à double vitesse, on peut utiliser le FNB HOU de la société Horizons. Si vous êtes audacieux et croyez pouvoir profiter d'une baisse, vous pouvez utiliser son opposé, le HOD.




$SPTEN - Capped Energy

   Avec le pétrole qui a freiné sa hausse, le secteur de l'énergie devient aussi timide dans la sienne. Même si le graphique est encore en tendance haussière, le RSI(14) suggère une consolidation par sa résistance baissière, et le MACD a un comportement fatigué un peu baissier.

   Pour transiger le secteur de l'énergie à la hausse à double vitesse, on peut utiliser le FNB HEU de la société Horizons. Si vous êtes audacieux et croyez pouvoir profiter d'une baisse, vous pouvez utiliser son opposé, le HED.




ZWG

   Pendant que les marchés défoncent leurs sommets, on peut chercher les produits qui n'y sont pas encore arrivés et en profiter pour les acheter à rabais avant que le train ne soit rendu trop loin. C'est le cas de ce FNB de BMO que j'aime bien, le ZWG, qui fait du covered call sur des sociétés mondiales à dividendes élevés. Celui-ci s'est sorti d'une tendance baissière récemment avec tous les signaux qui nous démontrent une nouvelle tendance haussière; breakout de la résistance baissière du RSI(14) et croisement du MACD, suivi quelques jours plus tard du breakout de la résistance baissière dans le graphique, nouveau support haussier dans le graphique et le RSI(14), puis par dessus tout un comportement bullish classique dans le MACD. De toute beauté sur tous les signaux!

   Ce FNB a eu une petite croissance en capital de 4.45% jusqu'à présent cette année, mais en plus des revenus dividendes mensuels de 0.17$ par titre, ce qui nous fait un beau rendement en revenu de 6.68% basé sur le prix de fermeture de ce soir, pour un risque plutôt modéré.




GDV

   Un autre produit que je mentionne régulièrement et qui a encore de l'espace pour grimper est le GDV de la société Brompton Funds. Étant composé d'actions de compagnies à large capitalisation, ce FNB a tout ce qu'il faut pour profiter positivement des marchés qui défoncent leurs sommets, avec une fière allure technique qui ne montre encore aucun signe de fatigue dans sa hausse.

   Au prix de fermeture de ce soir, le dividende mensuel de 0.10$ par titre offre un rendement annuel de 9.76% en revenus, pour un risque modéré avec une excellente croissance en capital de 15.51% cette année à date.










2 novembre 2021



ENS - E Split Corp

   Une très belle opportunité d'achat s'est offerte aujourd'hui!

   J'ai commencé récemment à mentionner ce FNB, soit le ENS de la compagnie Middlefield Group, qui est basé sur les actions de la compagnie Enbridge (ticker : ENB), tout en ayant une stratégie de vente d’options d’achat couvertes (covered call) qui permet d'offrir une distribution supérieure. Avec la bonne performance dernièrement des secteurs du pétrole et de l'énergie, ce titre affiche également une très belle allure.

   Hier, Middlefield Group a annoncé un overnight treasury offering qui a eu pour effet ce matin de diminuer la valeur du titre dès l'ouverture. Lorsqu'on regarde l'historique récent, le même événement s'est produit au mois d'avril, puis au mois d'août, au même moment où la valeur du titre touchait le sommet de son canal haussier horizontal. Il ne reste qu'à surveiller les signaux techniques d'achat et nous pourrons profiter de cette vente à rabais pour construire ou améliorer notre position sur ce titre.

   L'analyse technique s'applique plus ou moins sur ce produit, parce qu'il est basé sur un autre titre, et qu'il est grandement influencé par les secteurs de l'énergie et du pétrole. On voit tout de même qu'il suit une belle tendance haussière à l'intérieur d'un canal bien défini. Il s'agit d'une option intéressante pour faire une certaine diversification un peu plus audacieuse dans notre portefeuille.

   Les dividendes de ENS sont maintenant de 0.13$ mensuellement, ce qui donne un revenu avec rendement annuel de 10.32% basé sur le prix de fermeture d'aujourd'hui. Le titre ENB offre des dividendes trimestriels de 0.83$, pour générer un revenu avec rendement annuel de 6.36% basé sur le prix de fermeture d'aujourd'hui. Les deux titres ont bénéficié jusqu'à ce jour d'une appréciation similaire en capital depuis le début de l'année 2021 (26% et 27% respectivement), mais ENS devrait surpasser la croissance en capital de ENB lorsqu'il aura repris sa force à la suite de l'événement d'aujourd'hui.








* Articles vedettes *



Publications précédentes

Octobre 2021
Septembre 2021
Août 2021



* À propos de ce journal *